Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche Aller au menu contextuel

Le projet Lyon Smart Community à Lyon Confluence

Dessin d'illustration du projet Lyon Smart Community dans le quartier de la Confluence © Anne Ardichvili - Grand Lyon

Un an après son lancement officiel, le projet de démonstrateur Lyon Smart Community, initié sur le quartier de la Confluence à Lyon, est passé du projet au stade opérationnel. Les travaux de construction ont démarré début 2013. Ce partenariat Métropole de Lyon - NEDO (équivalent japonais de l'Ademe), a pour ambition de faire de Lyon Confluence le quartier européen exemplaire en matière d'efficience énergétique.

Les ambitions d'un territoire

Ce partenariat s’inscrit dans la démarche de la Métropole de Lyon de maîtrise de l’énergie, affichée notamment dans son Plan Climat et dans sa volonté de faire de l’agglomération le terrain de l’innovation et de l’expérimentation Smart City. La métropole lyonnaise est à ce jour, la métropole française qui compte le plus de projets Smart City en développement et peut être considérée, à ce titre, comme le territoire aujourd’hui leader dans ce domaine. Le projet Lyon Smart Community est le fer de lance de cette ambition avec un programme qui se développe au coeur d’un des plus ambitieux projets urbains d’Europe : Lyon Confluence.

Pourquoi à Lyon Confluence ?

Le quartier Lyon Confluence s’étend sur un territoire de 150 hectares au coeur de Lyon, à la rencontre du Rhône et de la Saône. Ancienne friche industrielle, ce territoire est aujourd’hui en passe de devenir l’un des quartiers durables les plus exemplaires d’Europe. Le choix de ce site pour accueillir Lyon Smart Community n’est donc pas un hasard. Il s’est déterminé au regard du rôle précurseur de La Confluence en matière de développement durable : obtention du label Concerto, premier quartier durable WWF, reconnaissance comme éco-quartier par le Ministère français en charge de l’Ecologie et du Développement Durable…

Des bâtiments à énergie positive

Sur l’îlot P, dernière pièce du puzzle de la place nautique, s’élèvera Hikari (lumière en japonais), soit trois bâtiments à énergie positive pour un total de 12 000 m2. Hikari propose d’apprivoiser la lumière du soleil comme source d’énergie naturelle et renouvelable avec des panneaux photovoltaïques en toiture et en façade. Des capteurs raccordés au réseau énergétique doivent permettre de régler le chauffage, la ventilation et d'adapter la luminosité au nombre de personnes effectivement présentes.

L'éco-rénovation de la Cité-Perrache

L'efficacité énergétique d’un quartier passe aussi par l'éco-rénovation des bâtiments existants. Grand Lyon Habitat, acteur régional du logement social, propose un ambitieux programme sur la Cité Perrache, soit 275 habitations résidentielles situées en bordure du Rhône et au cœur du quartier de La Confluence. Ici, le recours aux nouvelles technologies permet d'aider les habitants à mieux maîtriser leurs consommations énergétiques (consommation en temps réel sur la base d'un historique affiné par poste de consommation).

La création d'un parc de véhicules électriques partagés

L'un des impératifs était de redonner vie à cet ancien quartier industriel sans pour autant surcharger les axes de transports. Un objectif poursuivi grâce au déploiement dès 2013 d’une flotte de véhicules électriques en auto-partage, utilisant l’énergie produite par des systèmes photovoltaïques. Il a été conçu à destination d’un public mixte et pour des usages complémentaires : les collaborateurs des entreprises comme les habitants du quartier.

Un outil pour faciliter la gestion globale de l'énergie

Le Community Management System est un système de gestion et de pilotage global des données énergétiques du démonstrateur - notamment la production d'énergie renouvelable, les usages, les conditions climatiques - pour faciliter la gestion globale de l'énergie au niveau du quartier. Le système les agrègera avec d'autres données provenant des systèmes mis en place par le Grand Lyon dans le cadre de son programme de ville intelligente et durable, telles que météo, qualité de l’air, etc.

Quels sont les objectifs ?

  • plus de 20% d’amélioration de l’efficacité énergétique par rapport à d’autres bâtiments basse consommation
  • plus de 80% de la consommation des véhicules électriques produite par panneau photovoltaïque, plus de 10% d’économie d’énergie en introduisant les systèmes de visualisation de consommation énergétique auprès des utilisateurs
  • atteinte de la politique européenne des “20-20-20” au sein du quartier Lyon Confluence avec cinq ans d’avance sur les engagements

Quel budget ?

NEDO, en charge du soutien à l’innovation et à la recherche et développement dans les énergies nouvelles et les technologies environnementales et industrielles, finance ce projet à hauteur de 50 millions d’euros.

En savoir plus

Le calendrier du projet