Le budget de la Métropole de Lyon

Le budget 2022 de la Métropole de Lyon a été voté à l'occasion du conseil métropolitain des 24 et 25 janvier 2022. Il s’élève à 3,9 milliards d’euros.

Chaque année, le conseil de la Métropole vote le budget, c'est-à-dire l’ensemble des dépenses et des recettes de l’année à venir. En 2022, le budget a été voté le 24 janvier. Vous trouverez dans cette page les éléments les plus significatifs pour comprendre ce budget et comment il est utilisé.

Un budget ambitieux

Malgré la crise, la Métropole adopte un budget ambitieux pour mieux répondre aux besoins des habitants et mettre en place les nouvelles priorités. Les investissements sont très importants pour ces deux premières années de mandat : 611,5 millions d’euros réalisés en 2021 et 705 millions prévus en 2022 pour accélérer la transformation écologique et solidaire du territoire.

Comment est utilisé l’argent de la Métropole ?

Un budget maîtrisé

C’est quoi la capacité de désendettement ?

C’est un critère utilisé pour vérifier la bonne santé financière des collectivités. C'est le nombre d'années nécessaires pour rembourser tout le capital de la dette. Le chiffre de 5,5 ans pour la Métropole de Lyon montre sa bonne situation par rapport à sa dette.
D’autre part, la Métropole de Lyon obtient cette année encore la meilleure note possible pour une collectivité par les agences de notation.

Les 4 priorités du budget pour 2022

Les dépenses réparties en grandes politiques publiques

12 projets concrets qui sont financés par le budget 2022

Plus de logements abordables

Priorité de ce mandat et de ce budget avec 77,95 millions d’euros : plus de logements sociaux, l’encadrement des loyers, le bail réel solidaire : 170 logements seront prêts cette année à Dardilly, Lyon et Villeurbanne.

Le BRS ou bail réel solidaire, c’est une solution pour devenir propriétaire à moindre coût. Le principe : la Foncière solidaire du Grand Lyon achète le terrain et les propriétaires achètent seulement les murs et paient un loyer symbolique de 2 € par m² à la Foncière solidaire. L'équipe métropolitaine de l'habitat est créée pour faire appliquer l'encadrement des loyers, contrôler les meublés de tourisme et lutter contre l'habitat indigne.

La première Voie Lyonnaise

10 millions d’euros
Préparez-vous à rouler le nez au vent : livraison du premier tronçon de la ligne 1 en 2022, sur la rive gauche du Rhône, entre le boulevard des Belges et l’avenue Berthelot. À terme, cette ligne reliera Vaulx-en-Velin et Saint-Fons, sur plus de 20 km. Et le réseau des Voies Lyonnaises, d’ici 2026, ce sera 12 lignes et 250 km de voies cyclables.

Un territoire plus hospitalier

5,7 millions d’euros
La solidarité et l’accompagnement des plus fragiles est un enjeu majeur pour la Métropole. Cela se traduit dans le budget 2022 par 5,7 M€ pour accueillir et loger dignement les personnes en difficulté dont 1,3 M€ pour la mise en œuvre du plan logement d’abord, 2,8 M€ pour la politique de protection de l’enfance et 1,5 M€ pour la protection des femmes seules avec enfants.

Les bornes à compost arrivent à Villeurbanne

3,4 millions d’euros

200 000 personnes supplémentaires auront accès à une borne à compost en 2022 ! Après l’expérimentation positive menée à Lyon 7e en 2021, ces bornes vont être déployées à Villeurbanne et dans une commune de l'Est lyonnais.  Pour ceux et celles qui sont en maison, la Métropole poursuit son opération de 20 000 composteurs individuels gratuits.

+ d'infos sur grandlyon.com/compostage

ZFE : des aides pour changer de véhicule

Créée en 2020, la zone à faibles émissions (ZFE) est une obligation pour toutes les métropoles dont l'air est trop pollué. Le principe ? Interdire la circulation et le stationnement des véhicules les plus polluants. Jusqu’en 2026, elle va progressivement être amplifiée. Pour aider les professionnels à remplacer leur flotte de véhicules, la Métropole simplifie les aides et accompagne les entreprises dans leurs plans de mobilité avec par exemple des aménagements de voirie. La Métropole lance également des appels à projets pour des solutions logistiques innovantes.

Plus d’aides pour rénover votre logement

13, 5 millions d’euros

Parce que la rénovation thermique des logements est un enjeu crucial dans la lutte contre le réchauffement climatique, la Métropole augmente deux aides importantes : l’aide pour changer sa cheminée (prime Air-Bois) et Ecorénov, l’aide pour rénover les logements. 

  • 1, 5 millions d’aides pour changer les cheminées polluantes
    •  jusqu’à 3000 euros d’aide par foyer
  • 12 millions d’euros pour la rénovation des logements avec Ecoréno’v
    • Objectif : 4 000 logements rénovés  en 2022

Des collèges qui respirent

En 2022, il y aura un nouveau collège Chabroux à Villeurbanne + la restructuration d’établissement à Meyzieu / Vénissieux, Caluire et Saint-Fons. Autre changement : 4 collèges de la Métropole vont dire adieu au bitume dans les cours de récré : Casarès à Rillieux-la-Pape, Lamartine à Villeurbanne, Olivier-de-Serres à Meyzieux, et Raoul-Dufy à Lyon 3e. Pourquoi enlever du bitume ? Pour permettre à la terre de mieux absorber l’eau de pluie. C’est important car ça procure plus de fraîcheur, une biodiversité plus foisonnante et ça permet aux nappes phréatiques de se remplir.

10 millions d’euros pour les communes qui accueillent plus d’habitants

Cette nouvelle aide lancée par la Métropole doit servir à accompagner les communes qui construisent des logements et accueillent plus d'habitants. Pour ces derniers, l’offre de services publics (crèches, écoles, gymnases, …) doit s’adapter et les efforts des communes doivent être soutenus.

Plus de nature dans la Métropole

2,6 millions d’euros

Après celles de Saint-Priest, Sathonay-Camp et Caluire-et-Cuire, la Métropole va planter 4 nouvelles forêts urbaines en 2022, notamment à Feyzin et Corbas. La plus grande devrait couvrir 18 000 m², presque 3 fois la place des Terreaux ! Ces bois qui se multiplient ont un rôle important à jouer pour le futur : les arbres et la pleine-terre retiennent l’eau et rafraîchissent la ville. Pour les espaces privés, la Métropole encourage les copropriétaires et les bailleurs à planter des arbres partout où c'est possible. Elle propose un programme d’accompagnement, et même des financements. Objectif : aider 100 résidences à végétaliser leurs parties communes d’ici 2026.

Une nouvelle aide face à la perte d'autonomie

En 2022, la Métropole lance une nouvelle aide pour les personnes âgées ou en situation de handicap : jusqu’à 9 600 € par adulte souhaitant vivre dans un habitat inclusif. Le principe ? À mi-chemin entre appartement individuel et colocation, chacun a son espace privé (chambre, salle de bains…), tandis que certains espaces sont collectifs (pièce de vie, buanderie, chambre d’amis…).

Soutenir le développement d’industries innovantes

Les métropoles de Lyon et Saint-Étienne investissent dans un fonds pour aider des industriels innovants à développer leur activité.

80 millions vont être investis dont 17 millions par la Métropole de Lyon. En 2022, la Métropole débloque 4 millions d’euros sur son budget.

Un nouveau réseau de chaleur dans l'Ouest lyonnais

1 million d’euros pour démarrer les travaux
Objectif : un chauffage moins cher et plus écologique. Aujourd’hui 86 logements sont concernés. Il y en aura 200 000 d’ici 2026. Un pas de plus dans la transition énergétique.

Pour aller plus loin

Le débat d'orientation budgétaire (DOB)

C'est la 1ère étape du cycle budgétaire. Il permet d'instaurer une discussion au sein de l'assemblée délibérante sur les priorités et les évolutions financières de la collectivités.

Le rapport sur les orientations budgétaires 2022 a été présenté lors du Conseil de la Métropole du 13 décembre 2021.

Débat d'orientation budgétaire 2022 de la Métropole de Lyon (pdf - 2 179 Ko)

Vote du budget 2022 lors du conseil métropolitain du 24 janvier 2022

Synthèse du budget primitif 2022 de la Métropole de Lyon  (pdf - 3 352 Ko)

Budget primitif 2022 de la Métropole de Lyon - volume 1  (pdf - 8 Mo)

Budget primitif 2022 de la Métropole de Lyon - volume 2  (pdf - 2 Mo)

Budget primitif 2022 - Rapport budgétaire  (pdf - 2 Mo)

Délibération n° 2022-0927 sur le budget primitif 2022  (pdf - 127 Ko)

Le rapport sur les orientations budgétaires a été présenté à l'occasion du Conseil de la Métropole du 15 décembre 2017.

Le budget 2018 de la Métropole de Lyon a été adopté lors du Conseil de la Métropole du 22 janvier 2018.  

Le débat d'orientation budgétaire (DOB) est la 1ère étape du cycle budgétaire. Il permet d'instaurer une discussion au sein de l'assemblée délibérante sur les priorités et les évolutions financières de la collectivités.

Le rapport sur les orientations budgétaires a été présenté à l'occasion du Conseil de la Métropole du 12 décembre 2016.

Le budget 2017 de la Métropole de Lyon a été adopté lors du Conseil de la Métropole du 30 janvier 2017.  

Le budget principal 2016 de la Métropole ainsi que les cinq budgets annexes (assainissement, eaux, opérations d’urbanisme en régie directe, réseau de chaleur, restaurant administratif) ont été adoptés lors du conseil du 21 mars. Ils s’élèvent en dépenses et recettes, tous budgets retraités des mouvements inter-budgétaires, à 3 092 millions d'euros.

Avec des recettes de fonctionnement de 2 637 M€ et des dépenses de fonctionnement de 2 389 M€, la Métropole de Lyon dégage un montant de 248 M€ pour l’autofinancement dédié à l'investissement, dont 195 M€ au Budget principal.

Les crédits prévus pour l’année 2016 dans le cadre de la programmation pluriannuelle des investissements s’élèvent à 498,7 M€.

Il se compose, pour ce premier exercice budgétaire :

  • des crédits issus de la Communauté urbaine de Lyon et
  • des crédits transférés du Conseil général du Rhône dans le cadre de la répartition validée par la Commission locale d'évaluation des charges et ressources transférées (CLECRT).

Instituée par la loi MAPAM du 27 janvier 2014, la CLECRT avait pour vocation de :

  • fixer les clés de répartition des charges et ressources transférées,
  • préciser la partition du patrimoine, des dettes et des engagements hors bilan du Conseil général du Rhône et
  • indiquer le montant de la Dotation de Compensation Métropolitaine (DCM) que la Métropole de Lyon versera au département du Rhône afin de préserver la viabilité financière de la collectivité et la continuité du service public.

Les résultats de ces travaux ont fait l'objet de l'adoption d'un protocole financier par les assemblées des deux collectivités dont les conclusions ont servi de base à l'élaboration du budget 2015 de la Métropole.