Lyon Confluence

Avec Lyon Confluence, le Grand Lyon met en valeur un espace et des paysages fluviaux d'exception se donnant ainsi les moyens de renforcer le rayonnement de l'agglomération.

Réaménagement d'envergure au sud de la presqu’île, Lyon Confluence fait aujourd'hui l'objet d'un projet urbain novateur justifié par la dimension et l'originalité du territoire (150 ha).

Véritable extension urbaine, le projet va doubler la superficie de l'hypercentre lyonnais. La situation exceptionnelle du sud de la presqu'île dans la ville, la beauté de ses paysages fluviaux, la dimension du territoire (150 ha) la perspective de son désenclavement justifientun grand projet urbain.

Les objectifs du projet Lyon Confluence

  • Créer un nouveau quartier en centre-ville renforçant le rayonnement de l'agglomération lyonnaise,
  • développer une offre innovante et attractive de loisirs urbains,
  • mettre en valeur les fleuves et les qualités paysagères du site,
  • reconquérir les friches industrielles et logistiques,
  • désenclaver le sud de la presqu'île notamment par les transports en commun.

Lancée en 2003 par le Grand Lyon, la première phase de Lyon Confluence a déjà transformé la physionomie du quartier. La zone d'aménagement concerté (ZAC) comprend la place des Archives au nord et une large bande au sud-ouest du territoire le long de la Saône.

On y circule en mode doux et la mixités des usages y est privilégié. Sur quelque 40 hectares, les concepteurs ont prévu des espaces publics généreux (parc de Saône, place nautique, espaces publics du port Rambaud...), des grands équipements (le pôle de loisirs et de commerces, Hôtel de Région...), des logements (145 000 m² shon) et des bureaux (130 000 m² shon).

Le projet urbain est entré dans sa deuxième phase, sur le territoire désormais libéré du marché d'intérêt national. Conçu par Herzog de Meuron et Michel Desvigne, il conforte la vocation de quartier mixte de centre-ville de la Confluence. Sur 35 ha et 420 000 m2, il y aura aussi bien des bureaux que des logements, des commerces et des équipements publics de proximité.
Deux secteurs ont été définis :

  • le quartier du marché : il tient son nom de la préservation d'anciennes halles du marché de gros, qui seront rénovés et insérés dans le tissu urbain futur.
  • le champ : c'est là que les entreprises innovantes trouveront leur place. Cet espace très végétalisé au sud du territoire sera constitué de parcelles privées délimitées par des chemins publics.

Infos pratiques

Pour tout savoir sur le projet Lyon Confluence, rendez-vous à la Maison de la Confluence
73 rue Smith - 69002 Lyon
Ouverte du mercredi au vendredi de 14h à 18h
Tél. : 04 78 38 74 00
Mail : maison(at)lyon-confluence.fr 

www.lyon-confluence.fr

Chiffres clés

Le réaménagement de la gare de Perrache

Le développement de La Confluence implique une transformation en profondeur du pôle d'échanges multimodal de Perrache. Objectif : faciliter la liaison entre le nord et le sud de la Presqu'île et le rendre plus confortable pour les usagers qui s'y rendent ou le traversent chaque jour.

Ce projet prévoit :

  • le réaménagement de la voûte ouest entre la place des Archives et la place Carnot pour en supprimer la circulation automobile et en faire une liaison pour les piétons et les modes doux,
  • la création d'une grande aire piétonne au sud du pôle d'échanges de Perrache de la place des archives jusqu'au cours Suchet,
  • la prolongation du tramway T2 jusqu'à l'arrêt Suchet, 
  • un accès plus facile au métro A depuis la place Carnot et la création d'une nouvelle entrée, plus au sud, 
  • la création d'un accès à la gare SNCF de plain pied sur la place des archives.

Ce projet partenarial rassemble la Métropole de Lyon, la Ville de Lyon, la SNCF, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, l’Etat et le Sytral.

Après une phase de concertation menée en 2016, les travaux débutent en 2017 et vont s'achever en 2019.

Chiffres clés