Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche Aller au menu contextuel

Projet métropolitain des solidarités

© THIERRY FOURNIER

Le Projet métropolitain des solidarités va renforcer l'efficacité des politiques sociales de la Métropole de Lyon pour offrir un accompagnement complet et adapté aux besoins de tous, en particulier des personnes les plus fragiles.

80 actions pour une Métropole plus solidaire

Le Projet métropolitain des solidarités a été adopté par le Conseil de la Métropole de Lyon le 6 novembre 2017.

Ce document définit une stratégie et des actions concrètes pour repenser la façon dont sont conduites les politiques sociales sur le territoire en mettant les usagers au cœur du projet.

Les 80 actions du Projet métropolitain des solidarités 2017 - 2020 s'adressent tout particulièrement aux familles, aux jeunes enfants, aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap, notamment celles et ceux qui sont les plus fragiles.

© THIERRY FOURNIER

Un projet partenarial

Le Projet métropolitain des solidarités est le fruit d'un travail mené entre les élu-es de la Métropole de Lyon, les partenaires institutionnels (Caisse d’Allocations Familiales, Éducation Nationale, CPAM, Union Départementale des Centres Communaux d’Action Sociale etc.) et les associations du secteur social et médico-social.

Entre 2016 et 2017, plus de 1800 personnes ont échangé lors des phases de diagnostic et de concertation. À l'issu de cette première étape, les principales orientations du Projet métropolitain des solidarités ont été définies. Elles ont pour fil conducteur de :

  • s'appuyer sur les initiatives associatives et institutionnelles des territoires,
  • miser sur l’innovation et les outils numériques pour améliorer les services rendus aux usagers,
  • privilégier les démarches de proximité avec les populations au plus près de leurs lieux de vie.
© THIERRY FOURNIER
© THIERRY FOURNIER

4 axes stratégiques

Ce Projet métropolitain des solidarités est l’illustration d’une feuille de route définie par la Métropole et ses partenaires dans le champ des solidarités pour la période 2017-2022. Cette feuille de route s’articule autour de 4 axes stratégiques :

La Métropole de Lyon et ses partenaires agissent pour éviter que des personnes se retrouvent en situation de fragilité ou que leurs conditions de vie se dégradent. Pour cela, ils misent sur des actions de prévention, une détection anticipée des risques et la sensibilisation des publics.

Le Bus info santé est un outil de sensibilisation de proximité, itinérant. Depuis 2015 il a reçu 3 115 personnes. Dès 2018, il élargira ses compétences aux questions social (logements, surendettement etc.).

Des campagnes de prévention sont menées sur des thématiques de santé publique comme l'alimentation saine, les cancers du sein ou colorectal, la sexualité, la qualité de l'air...

La Métropole dispose d'une cellule de recueil des informations préoccupantes dans le champ de la protection de l'enfance et, depuis 2015, d'une cellule d'observation et de protection de l'adulte vulnérable. 

Une politique de soutien à la parentalité est aussi mise en œuvre avec l'intervention de puériculteurs-rices au domicile de jeunes mères isolées et précaires ou un accompagnement lors de la naissance d'un enfant porteur de handicap.

L'idée est de diversifier les modalités d'accompagnement et de s'appuyer sur l'innovation pour répondre aux nouveaux besoins et usages.

Les usagers vont avoir accès à de nouveaux services dématérialisés pour simplifier leurs démarches. C'est le cas par exemple de Via Trajectoire, un portail qui permet de s'inscrire facilement dans un établissement dédié à l'accueil des personnes âgées. Ouvert depuis octobre 2016, il a été utilisé pour créer 492 dossiers d'admission en établissements. 

La qualité et la prise en charge en établissement des personnes âgées et des personnes en situation de handicap a été développée avec près de 257 nouvelles places créées en 2015-2016, l’ouverture prochaine d’un EPHAD à Bron et la création de 83 nouvelles places pour les personnes en situation de handicap.

Enfin dans le champ de la protection de l'enfance, le "projet pour l'enfant" va être généralisé pour mieux assurer la continuité de l'accompagnement éducatif, social et médical.

Pour augmenter l'efficacité des politiques sociales menées sur le territoire, la Métropole et ses partenaires vont travailler de manière plus étroite.

La Métropole s'engage dans une coopération étroite avec les Centres communaux d'action sociale (CCAS). Cela va permettre par exemple une meilleure coordination des équipes d'accueil des deux entités pour apporter une réponse unique et lisible à l'usager. 

Le Projet métropolitain des solidarités prévoit la création d'un parcours continu de santé préventive des jeunes enfants de 0 à 12 ans avec des passerelles et des outils de coordination accrus entre médecins de PMI, médecins de crèches et les services municipaux de santé scolaire.

L'objectif est d'associer les usagers aux dispositifs sociaux dont ils bénéficient et de leur donner la parole. Cela se traduit par la création du Conseil Départemental et Métropolitain de Citoyenneté et d’Autonomie ainsi que la création d’un Comité d’usagers de la Protection Maternelle et Infantile.

La Métropole est engagée activement en faveur de l’insertion et du retour à l’emploi des personnes les plus fragilisées. Elle développe les parcours et les clauses d’insertion en lien avec ses compétences. En 2016, près de 550 personnes en insertion ont bénéficié des clauses d’insertion dans les marchés publics de la Métropole de Lyon avec l’obtention en moyenne de contrats d’une durée de 2 mois. Cela équivaut à 189 000 heures de travail pour les personnes en insertion grâce aux marchés métropolitains, soit une hausse de 90 % par rapport à 2015.

Au total, ce sont près de 80 actions concrètes qui sont mises en place et initiées auprès de tous les publics. Ces réalisations seront partagées avec l’ensemble des acteurs, lors des Assises des solidarités, organisé mi-2018, et qui reviendra sur les actions menées et sur les grands enjeux de solidarité du territoire.

En chiffres

750millions d'euros investis en 2017 ; 25% du budget métropolitain
10 000mineurs pris en charge par la protection de l'enfance
17 500enfants vus en bilan de santé
15 000visites à domicile
55 000ménages reçus
142 000entretiens sociaux