Elections métropolitaines 2020

L'élection des conseillers et conseillères métropolitain·es aura lieu les 15 et 22 mars 2020. Ce sera la première élection au suffrage universel direct de cette assemblée. Pour tout savoir sur le déroulement de l'élection.

Les dimanche 15 et 22 mars, les électeurs et électrices des 59 communes de la Métropole de Lyon vont élire les membres du conseil de la Métropole. Les 150 conseillères et conseillers métropolitain·es siègeront pour 6 ans. Ces élections ont lieu en même temps que les élections municipales.

Pour voter, il faut :

- être majeur·e et inscrit·e sur les listes électorales
- habiter l’une des 59 communes de la Métropole de Lyon

Si vous êtes absent·e les jours de scrutin, faites une procuration : dans un commissariat, une gendarmerie ou au tribunal dont dépend votre domicile. Toutes les infos sont sur service-public.fr

Vous avez jusqu'au 7 février 2020 pour vous inscrire sur les listes électorales. Une rallonge est accordée jusqu’au 5 mars 2020 pour des cas particuliers : par exemple, si vous avez 18 ans entre le 7 février et le 5 mars.

Toutes les informations pour vous inscrire sur les listes électorales sont disponibles soit à la mairie de votre domicile, soit en ligne sur service-public.fr

Comment voter ?

Il faut aller dans le bureau de vote indiqué sur votre carte d’électeur. Il y en a sur tout le territoire de la Métropole. 

  • Tous les bureaux de vote ouvrent à 8h et ferment à 18h ou 19h sur dérogation de la Préfecture. 
  • À Lyon et Villeurbanne, les bureaux de vote ferment à 20h.

Il faut apporter une pièce d’identité : carte d’identité, passeport ou permis de conduire. C’est mieux si vous avez votre carte d’électeur mais ce n’est pas obligatoire.

Les dates à retenir

Date limite d'inscription sur les listes électorales : 7 février 2020

1er tour : 15 mars 2020

2ème tour : 22 mars 2020 

Élection du Président : 19 ou 26 mars 2020

14 circonscriptions dans la Métropole pour l'élection

La Métropole a été divisée en 14 territoires : ce sont des circonscriptions électorales. Le découpage a été fait selon
- une logique territoriale : les communes ou arrondissements ne sont pas découpés sauf le 3e arrondissement de Lyon
- le poids démographique : en fonction du nombre d’habitants, chaque circonscription aura entre 7 et 17 élu·es au conseil de la Métropole.

Liste des circonscriptions de la Métropole de Lyon, des communes qui les composent et nombre de sièges par circonscription
Nom de la circonscription Communes dans la circonscription Nombre de sièges
Lones et Coteaux Charly, Givors, Grigny, Irigny, La Mulatière, Oullins, Pierre-Bénite, Saint-Genis-Laval, Vernaison 12
Lyon-Ouest 5e et 9e arrondissements de Lyon 11
Lyon-Sud 7e arrondissement de Lyon 8
Lyon-Centre 1er, 2e et 4e arrondissements de Lyon 11
Lyon-Est 3e arrondissement de Lyon : partie à l'est de la ligne de chemin de fer Paris-Lyon 7
Lyon-Nord 6e arrondissement de Lyon 3e arrondissement de Lyon : partie à l'ouest de la ligne de chemin de fer Paris-Lyon 9
Lyon-Sud-Est 8e arrondissement de Lyon 9
Ouest Charbonnières-les-Bains, Craponne, Francheville, Marcy-l'Etoile, Saint-Genis-les-Ollières, Sainte-Foy-lès-Lyon, Tassin-la-Demi-Lune 9
Plateau Nord- Caluire Caluire-et-Cuire, Rillieux-la-Pape, Sathonay-Camp 8
Porte des Alpes Bron, Chassieu, Mions, Saint-Priest 12
Portes du Sud Corbas, Feyzin, Saint-Fons, Solaize, Vénissieux 11
Rhône Amont Décines-Charpieu, Jonage, Meyzieu, Vaulx-en-Velin 12
Val de Saône Albigny-sur-Saône, Cailloux-sur-Fontaines, Champagne-au-Mont-d'Or, Collonges-au- Mont-d'Or, Couzon-au-Mont-d'Or, Curis-au-Mont-d'Or, Dardilly, Ecully, Fleurieu-sur- Saône, Fontaines-Saint-Martin, Fontaines-sur-Saône, Genay, Limonest, Lissieu, Montanay, Neuville-sur-Saône, Poleymieux-au-Mont-d'Or, Quincieux, Rochetaillée-sur- Saône, Saint-Cyr-au-Mont-d'Or, Saint-Didier-au-Mont-d'Or, Saint-Germain-au-Mont-d'Or, Saint-Romain-au-Mont-d'Or, Sathonay-Village, La Tour-de-Salvagny 14
Villeurbanne Villeurbanne 17

Comment seront élus les 150 conseillers métropolitains ?

Le modèle choisi pour l'élection des conseillers métropolitains est celui du scrutin proportionnel de listes paritaires à deux tours avec prime majoritaire.

Chaque candidat·e à l'élection dans une circonscription doit constituer une liste avec une alternance de femmes et d'hommes. C'est ce qu'on les appelle des "listes paritaires".

A savoir : il n’est plus obligatoire d’être élu dans une commune pour devenir conseiller métropolitain. Un futur élu, obligatoirement habitant de la Métropole, peut se présenter dans n’importe laquelle des quatorze circonscriptions.

Lors de l'élection, les électeurs votent pour une des listes.

Comment se passe l'élection ?

- Au premier tour de l'élection, si une liste obtient la majorité absolue des suffrages exprimés, elle remporte automatiquement la moitié des sièges. L’autre moitié des sièges est répartie de façon proportionnelle entre toutes les listes ayant obtenu plus de 5 % des voix, y compris la liste gagnante.

- Si aucune liste n’a la majorité absolue, il y a un deuxième tour.

- Pour le deuxième tour, seules les listes ayant obtenu au moins 10 % des suffrages sont autorisées à se maintenir. Les listes ayant obtenu au moins 5 % des voix au premier tour peuvent fusionner.

- À l’issue du second tour, la liste en tête obtient automatiquement la moitié des sièges. L’autre moitié des sièges est répartie de façon proportionnelle entre toutes les listes présentes au second tour, ayant obtenu plus de 5 % des voix, y compris la liste gagnante.

Après l'élection

Le jeudi suivant l'élection, donc le 19 ou le 26 mars s'il y a un 2ème tour, les 150 nouveaux conseillers métropolitains se réuniront pour la première fois et éliront à la majorité le ou la président.e de la Métropole de Lyon.