Villeurbanne Cours Emile-Zola

Faire du cours Émile-Zola une voie apaisée offrant un meilleur partage de l'espace aux usagers.

Le projet du cours Émile Zola

Le cours Émile Zola est un axe majeur de Villeurbanne. Avant son réaménagement, 20 à 24 000 véhicules l'empruntaient chaque jour. Cela créait des conflits d'usages avec les piétons et les cyclistes et génèrait une pollution atmosphérique et sonore trop élevée. 

Le projet a démarré en 2014. Il améliore au fur et à mesure de son avancement le cadre de vie des riverains. Le réaménagement du cours Zola prévoit un meilleur partage de l’espace entre les usagers, la réduction de la circulation à 2 fois 1 voie, des trottoirs élargis, plus de végétation, des placettes aménagées et de nouvelles pistes cyclables.

Plusieurs phases de travaux sont définies pour transformer les 3,5 km du cours Émile Zola

De la rue du commandant L'Herminier à la rue Pierre Baratin : la phase 1 achevée

Les travaux de la 1ere tranche d'aménagement ont duré d'octobre 2014 à août 2016.

Le quartier Cusset a été transformé grâce à un nouveau mobilier urbain, des plantations d'arbres et la réalisation d'un belvédère au dessus de la station de métro Cusset pour rendre l'accès plus lisible et facile. Ce lieu est aujourd'hui préservé de la circulation. Le marché de la place Balland peut s’y étendre et des animations peuvent s'y dérouler tout au long de l’année.

Entre l’avenue du commandant L’Herminier et la rue Pierre Loti, la Métropole a réalisé un trottoir plus large que la normale. On y retrouve des arbres et de la végétation et des bancs. C'est un espace propice à la promenade et à une petite pause. Enfin un plateau surélevé entre la Maison du livre et du son et le Centre culturel et de la vie associative permet de réduire la vitesse des véhicules et met en valeur la colonnade de miroirs de Marc Givry ainsi que l’architecture de Mario Botta.

De l'avenue Thiers à la rue Hippolyte Khan : la phase 2 achevée fin 2019

Les travaux de cette deuxième étape ont duré d'avril 2018 à décembre 2019. 

Entre l'avenue Thiers et la rue Hippolyte Kahn, la chaussée a été réduite à 2 fois 1 voies pour les véhicules. Cela a permis d'élargir les trottoirs avec un nouveau revêtement plus clair, de créer des pistes cyclables et de planter 125 nouveaux arbres. 103 arbres ont été conservés. 2 voies de circulation ont été conservés pour rentrer dans Lyon sur la place Charles Hernu en raison d'un trafic plus complexe avec les lignes de tram T1 et T4. 

La place Sakharov accueille aujourd'hui un banc de 57 mètres en forme de vague et une aire de jeux pour enfants. Une zone 30 est établie à hauteur de l'esplanade Sakharov pour sécuriser la traversée à pied du cours Émile Zola. 

Des plantations et des bancs ont été installés sur le parvis de l'immeuble Quartz pour apporter de la fraîcheur lors des épisodes de canicule. 

Gratte-Ciel et Laurent Bonnevay : 2 phases à programmer

Gratte-Ciel

Dans la continuité de la tranche 1, les travaux auraient pu se poursuivre à l’angle du quartier Gratte-ciel. Or ce secteur fait l’objet d’un projet de réaménagement à part entière : Gratte-ciel, centre ville. Ici, l’aménagement de voirie et des espaces publics du cours Émile Zola se fera donc un peu plus tard en cohérence avec le projet d’urbanisme.

Périphérique Laurent Bonnevay

L'aménagement du secteur situé entre la rue Pierre Baratin et la rue du Souvenir sera programmé dans les années à venir compte tenu d'autres opérations à venir sur cette zone. Des études de faisabilité seront réalisées en 2020.