Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche Aller au menu contextuel

La prestation de compensation du handicap

La Prestation de compensation du handicap (PCH) est une aide destinée à financer les besoins liés à la perte d'autonomie des personnes handica­pées.

En savoir plus sur la politique "Personnes handicapées" de la Métropole

Qu'est ce que la PCH ?

Qui peut bénéficier de la PCH ?

Les enfants, les adultes de 20 à 60 ans - voire de 60 à 75 ans dans certains cas - peuvent en bénéficier :

  • si la personne (adulte ou enfant) éprouve une difficulté absolue pour la réalisation d'une activité essentielle ou une difficulté grave pour la réalisation de deux activités essentielles,
  • si l'enfant a un taux d'incapacité d'au moins 80 % ou compris entre 50 % et 79 % s'il fréquente un établissement d'enseignement adapté, ou s'il recourt à un dispositif adapté ou de soins.

Quelle est la nature des aides financées par la PCH ?

Cette prestation, délivrée par la Métropole de Lyon et modulée en fonction des ressources de la personne handicapée ou de sa famille, permet de financer des aides de toute nature, que la personne soit à son domicile ou dans un établissement :

  • aides humaines,
  • aides techniques,
  • aides liées à l'aménagement du logement ou permettant un déménagement,
  • aménagements d'un véhicule ou compensant des surcoûts de transports,
  • aides animalières etc.

Comment obtenir une PCH ?

La demande de PCH est effectuée sur un document unique commun aux différentes aides et prestations liées au handicap, le "formulaire de demande(s) auprès de la MDMPH", et déposée auprès de la Maison de la Métropole du domicile de la personne concernée.

La demande sera ensuite instruite par une équipe pluridisciplinaire (agent administratif, médecin, ergothérapeute, psychologue, travailleur social, selon le cas) de la Maison de la Métropole, ou de la MDMPH selon que le dossier concerne un adulte ou un enfant.

Le dossier, une fois instruit, sera examiné par la CDAPH, instance regroupant tous les partenaires concernés (Métropole, Éducation nationale, État, CAF, représentants d'associations de personnes handicapées, de parents d'élèves...) et siégeant au sein de la MDMPH.

Cette commission, qui intervient aussi sur les autres procédures de compensation, décidera d'attribuer ou non la prestation de compensation du handicap au demandeur, et, dans le cas d'une décision favorable, ordonnera aux services de la Métropole le versement de la prestation.

En cas d'avis défavorable, la décision de la CDAPH peut faire l'objet de plusieurs types de recours, gracieux, contentieux ou conciliation.