Saint-Genis-Laval le Vallon

À la faveur de la prolongation du métro B jusqu’à Saint-Genis-Laval, mais aussi de la réorganisation de l’Hôpital Lyon Sud, de nouveaux espaces de vie et d’activité vont se développer jusqu’en 2040 dans le Vallon de Saint-Genis-Laval dans le cadre d’un projet urbain porté par la Métropole de Lyon.

Situé sur la commune de Saint-Genis-Laval, en limite des villes d’Oullins et de Pierre-Bénite, la ZAC Vallon des Hôpitaux s’étend sur 55 hectares. Riche de bois, de sources et de prairies, le Vallon porte encore les témoignages de son histoire, lorsque les maisons des champs, propriétés de riches lyonnais, y animaient la vie agricole. C’est ici aussi que s’est déployé au Second Empire un pôle hospitalier, devenu aujourd’hui l’un des sites majeurs des Hospices Civils de Lyon (HCL).

Le Vallon : un futur quartier durable et agréable à vivre

L’aménagement de cet espace va se déployer progressivement jusqu’en 2040, dans le cadre d’un projet urbain porté en régie directe par la Métropole de Lyon, en partenariat avec la Ville de Saint-Genis-Laval, SYTRAL Mobilités et les Hospices Civils de Lyon, qui sont aujourd’hui propriétaires de la majorité des terrains.

Environ 1 350 logements seront construits, dont 60% de logements abordables (logement social et bail réel solidaire).

84 000 m2 de surface tertiaire, économique et hospitalière seront réalisés, principalement dans le secteur de Cœur de vallon et Chazelles, soit 2 400 emplois attendus d’ici 2035-2040.

Sur le secteur de Sainte-Eugénie, la Ville de Saint-Genis-Laval réalisera un nouveau groupe scolaire d’environ 15 classes et un gymnase en partie mutualisé avec l’école. Une crèche municipale d’environ 40 berceaux complètera les équipements publics de ce secteur.

Sur les 55 hectares du projet, 18 seront bâtis en préservant et en valorisant le patrimoine naturel, paysager et architectural du site. À titre d’exemple, une quinzaine de bâtiments historiques de Sainte-Eugénie sera réhabilitée et transformée en logements.

Un parc central plus de 13 hectares traverse déjà le quartier du nord au sud. Véritable colonne vertébrale du quartier, il sera aménagé dans sa partie sud au contact du métro et autour de la ferme historique de la Patinière, en s’appuyant notamment sur l’héritage agricole du site. Au nord, les prairies naturelles du parc et mais aussi les 7 hectares de bois préservés seront sources de biodiversité et de fraîcheur.

Construire les services et équipements du quartier

Fin 2023, l’ouverture du pôle multimodal, du parc-relais et de la station de métro Saint-Genis-Laval Hôpital Lyon Sud marquera la première grande étape du projet du Vallon. Le quartier sera ainsi connecté au centre de Lyon en 15 minutes !

Afin d’encourager l’intermodalité des déplacements, un grand parc-relais accueillera des stationnements réservés aux vélos et aux voitures et une dizaine de lignes de bus desserviront la Gare Bus et ses 9 quais.

Entre 2021 et 2023, la Métropole de Lyon réalise les premières voiries : 25 millions d'euros de travaux, avec comme priorité la marche à pied, le vélo et les transports en commun. À terme, 700 arbres seront plantés sur ces voiries et 2,5 km de voies piétons-cycles y seront aménagés.

Les grandes étapes du projet

2023 : arrivée du métro et réorganisation des transports avec parc relais, gare de bus, voies cyclables, accès piétons… 

2026 : livraison des premiers commerces et bureaux, ouverture du parc 

2027-2028 : livraison des premiers logements et démarrage des travaux des équipements publics (crèche, école, gymnase…)

2035 – 2040 : fin du projet

En savoir plus

A télécharger

Chiffres clés

4partenaires : Métropole de Lyon, Ville de Saint-Genis-Laval, SYTRAL Mobilités et les Hospices Civils de Lyon
84millions d'euros de budget prévisionnel du projet
30hectares d’espaces publics et paysagers
1pôle multimodal
8 400m² d’esplanade piétonne
1 350logements neufs environ
84 000m² de bureaux, commerces, activités et services