Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche Aller au menu contextuel

Devenir assistant familial pour enfant en difficulté

Dans le cadre de sa mission de protection de l'enfance, la Métropole recrute des assistants familiaux pour accueillir des enfants en difficulté familiale.

En savoir plus sur la politique "Enfance et famille" de la Métropole

L'assistant familial accueille à son domicile des mineurs et des majeurs de moins de 21 ans qui ne peuvent plus évoluer dans le foyer familial.

L'assistant familial et l'ensemble des personnes résidant sous son toit constituent ce que l'on appelle communément une famille d'accueil.

L'assistant familial doit mener à bien plusieurs missions : 

  • accueillir l'enfant et prendre en compte ses besoins fondamentaux,
  • lui proposer un accompagnement éducatif,
  • l'accompagner dans ses relations avec ses parents,
  • l'intégrer dans sa famille d'accueil,
  • travailler au sein d'une équipe pluridisciplinaire.

L'activité de l'assistant familial s'insère dans un dispositif de protection de l'enfance. C'est un métier à part entière par conséquent rémunéré. En ce sens, l'assistant familial signe un contrat de travail avec la Métropole, en tant qu'agent non titulaire. Il participe à une mission de service public en tant que professionnel de l'Aide sociale à l'enfance de la Métropole.

Tout au long de la période d’accueil, l’assistant familial est accompagné par une Maison de la Métropole référence à laquelle il adresse des comptes-rendus mensuels. Il travaille également en lien avec d’autres professionnels : éducateurs, médecins, travailleurs sociaux…

Leur professionnalisation est assurée par une formation obligatoire de 300 heures organisée dans les trois premières années de leur activité ; le diplôme d'État d'assistant familial peut être obtenu au terme de la formation.

Ce sont des enfants qui ont été confiés à l'Aide sociale à l'enfance pour une durée variable, de quelques mois à plusieurs années.

Ces enfants ont connu de graves difficultés familiales et le placement en famille d'accueil entend leur donner une nouvelle capacité de lien social.

Pour certains d'entre eux, leur accueil nécessite une prise en charge pluridisciplinaire qu'il s'agira d'accompagner : CMP, Hôpital de jour, IME, etc.

Les personnes qui veulent devenir assistant familial doivent en premier lieu se manifester auprès du service placement familial de la Métropole. Elle sont conviées à deux réunions d’informations qui présentent les spécificités du métier et les procédures d’agrément et de recrutement.

L’agrément d'assistant familial est accordé par le Président de la Métropole de Lyon après vérification que les conditions d'accueil et les aptitudes éducatives du candidat garantissent la sécurité, la santé et l'épanouissement des enfants accueillis.

Une fois agréé, l’assistant familial fait acte de candidature (CV, lettre de motivation et copie de son agrément) auprès du service de placement familial de la Métropole de Lyon.

Le recrutement par le Grand Lyon comporte des entretiens avec un psychologue et repose sur différents critères :

  • la disponibilité et la motivation de l'assistant familial,
  • sa capacité à travailler en équipe et en lien avec des partenaires,
  • l'adhésion de sa famille au projet d'accueil et
  • l'adéquation avec les besoins de la Métropole.

Service de placement familial 
Direction de la protection de l'enfance 
20 rue du Lac CS 33569 
69505 Lyon Cedex 03

04 26 83 84 96

placementfamilial(at)grandlyon.com

Cette profession est réglementée par la loi n°2005-706 du 27 juin 2005 relative aux assistants maternels et aux assistants familiaux.

Donnez-nous votre avis

A la fin de votre visite, souhaitez-vous répondre à une courte enquête ?

L'enquête dure moins d'une minute.

Oui

Si vous acceptez, l'enquête s'ouvrira dans un nouvel onglet. Merci d'attendre la fin de votre visite pour y répondre.