Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche Aller au menu contextuel

Politique de la ville

La politique de la ville consiste à concentrer et à articuler des moyens humains et financiers dans les quartiers identifiés comme prioritaires. Les actions menées concernent aussi bien l'habitat, que les espaces publics, le développement économique et les commerces, l'accompagnement social, les transports en commun ou l'éducation.

Le contrat de ville 2015-2020

La Métropole de Lyon a développé une politique volontariste en faveur des quartiers qui concentrent des difficultés sociales, économiques et urbaines. L’objectif est de réduire les écarts entre les territoires et de rendre ces quartiers plus attractifs et agréables à vivre.

La politique de la ville est portée par la Métropole de Lyon et les communes concernées, en partenariat avec l’État, la Région et d’autres institutions. Tous sont signataires du Contrat de ville métropolitain qui définit pour la période 2015-2020 les objectifs et orientations de la politique de la ville.

Sur le territoire de la Métropole, 66 quartiers (37 prioritaires et 29 en veille active) répartis dans 24 communes bénéficient d’actions spécifiques. Elles se déclinent autour des 3 domaines d’intervention :

  • le développement économique et l’emploi,
  • la cohésion sociale,
  • l’amélioration du cadre de vie et le renouvellement urbain.

Ces domaines d'action prennent en compte 4 thématiques transversales :

  • la participation des habitants,
  • le développement durable,
  • la jeunesse,
  • la lutte contre les discriminations.

Les actions du Contrat de ville ont pour objectif de faciliter la création d’activités et d'emplois pour offrir des opportunités d’embauche aux habitants de ces territoires et rendre ces quartiers plus dynamiques.

Avec le réseau Lyon Ville de l'Entrepreneuriat, la Métropole soutien la création d'entreprises via des coopératives d'activité, des pépinières d'entreprises, de l'accompagnement à la création... Aujourd'hui elle renforce son action avec le déploiement de pôle entrepreneuriaux qui proposent un accueil immobilier aux jeunes sociétés et un accompagnement renforcé. 3 pôles vont être créés dans le Val de Saône, à la Duchère et à Givors et 2 autres suivront à Saint-Fons et Vaulx-en-Velin. 

Cela se traduit aussi par le renouvellement des 4 territoires entrepreneurs (ex-Zones franches urbaines) situées à Vaulx-en-Velin, Vénissieux, La Duchère et Rillieux-la-Pape. Les entreprises qui s’y implantent et créent des emplois bénéficient d’exonérations fiscales de la part de l'État.

Autre exemple : la Métropole de Lyon et ses partenaires intègrent des clauses d'insertion dans les marchés publics. Chaque année, plus de 1000 personnes en bénéficient, dont 50% proviennent des quartiers prioritaires.

Les habitants de ces quartiers connaissent d'importantes difficultés socio-économiques. Ce qui nécessite de renforcer l’action des politiques publiques en matière de santé, d’éducation, de logement, de culture ou de tranquillité.

Concrètement, des dispositifs voient le jour comme les 18 « Programmes de réussite éducative » : 3000 enfants ou jeunes sont accompagnés et bénéficient d'aides à la scolarité, d'accompagnement spécifique pour les troubles cognitifs, d'atelier de psychomotricité ou encore d'atelier parents / enfants…

En faveur du développement culturel, une déclaration de coopération culturelle est aussi signée avec 99 structures culturelles du territoire pour faciliter l'accès au théâtre, à la danse, à la musique... à tous les publics. Cela se traduit par des actions concrète, à l'image de l'événement organisé au musée des Beaux arts de Lyon : une représentation de 8 danseurs du centre chorégraphique Pôle Pik de Bron, l'accompagnement de familles de la ville pour assister au spectacle et un travail de sensibilisation mené en parallèle dans une école maternelle et un collège de Bron Parilly.

En matière d’urbanisme, la Métropole de Lyon agit sur tous les champs de l’aménagement du territoire. Pour améliorer le cadre de vie des habitants et rendre ces quartiers plus attractifs et durables, son action se porte sur :

  • la rénovation des logements et la construction de nouveaux immeubles. Une grande attention est portée à la diversification de l’habitat pour obtenir des logements accessibles en location ou à l’achat, à destination des familles, des étudiants, des salariés et des seniors, 
  • l’aménagement et l’entretien d’espaces publics et d’espaces verts : rues, places, squares, jardins ou espaces naturels, 
  • la poursuite de l’amélioration de la desserte par les transports en commun,
  • la rénovation ou la création d’équipements et services publics
  • le développement d’activités économiques

Pour cela, la Métropole de Lyon intervient dans le cadre de conventions passées avec l’Agence nationale pour la rénovation urbaine impulsée par l’État avec notamment le déploiement d'un Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU). 14 sites sont concernés par le NPNRU.

Tous les projets Politique de la Ville sont menés en concertation continue avec les habitants et des conseils citoyens se sont constitués dans chaque quartier concernés. 

Pour mettre en œuvre le Contrat de ville et animer la participation citoyenne, des équipes, co-mandatées par la Métropole de Lyon, la commune et l’État, sont présentes dans chaque quartier et dans les secteurs en renouvellement urbain. Des maisons de projet peuvent être créées pour offrir un lieu d’information et d’échanges ouvert à tous.