Villeurbanne Buers

Situé sur sa partie nord-est, le grand quartier des Buers avec ses 6 000 habitants, est l’un des plus anciens de Villeurbanne. Depuis 2012 et jusqu’à l’horizon 2030, de grands projets d’aménagements se succèdent pour rendre le cadre de vie plus agréable, améliorer et renforcer l’offre de logements et développer les services à la population.

Renouvellement urbain des Buers Nord

Un projet de renouvellement urbain ambitieux est mis en œuvre sur ce secteur d’habitat social jusqu’en 2026. Pour cela, une convention avec l’Agence nationale du renouvellement urbain a été signée en mars 2020. La restructuration de ce quartier s’organise autour de la rue du 8 mai 1945, appelée à devenir l’axe de vie et d’animation du quartier.

Des interventions importantes sont programmées :

  • pour préserver une offre de logements accessibles et améliorer l’habitat : 497 logements (résidences Pranard et Bouvier) sont réhabilités avec un niveau de performance énergétique élevé (bâtiment basse consommation) et les espaces extérieurs de ces résidences seront réaménagés.
  • pour diversifier l’offre de logements 150 logements sont voués à la démolition et une centaine seront reconstruits.

Les espaces publics seront réaménagés pour un meilleur confort de vie et des déplacements plus faciles et en sécurité. Un pôle économique d’environ 4 000 m2 de bureaux et activités artisanales est également programmé pour 2025 sur Croix-Luizet.

Rues du 8 mai 1945, de la Boube et place des Buers : l'aménagement se poursuit

La rue du 8 mai 1945, véritable colonne vertébrale du quartier, et ses rues voisines bénéficient jusqu’en 2024 d’un réaménagement important. La place des Buers sera complètement reconfigurée et agrandie, et la rue de la Boube prolongée et apaisée.

Les objectifs :

  • redonner de la place aux vélos et aux piétons,
  • intégrer plus de végétation,
  • fluidifier la circulation automobile en maintenant la capacité de l’axe 8 mai,
  • réduire la chaleur.

Calendrier

  • Printemps 2020 - Été 2021 : travaux de réseaux rue du 8 mai 1945 entre l’avenue Salengro et la rue Proudhon ainsi que rue de la Boube et leurs abords pour permettre le réaménagement des différentes séquences.
  • Été 2020 - Hiver 2021 : travaux d’aménagement de la rue du 8 mai 1945 entre les rues Dupeuble et Proudhon.
  • Mi 2021 - Fin 2022 : travaux d’aménagement de la rue du 8 mai 1945 entre la rue de la Boube et la rue René, ainsi que rue de la Boube parties est et nord.
  • Mi 2022 - Fin 2023 : travaux d’aménagement de la rue du 8 Mai 1945 entre l’avenue Salengro et la rue de la Boube.
  • Début 2023 - Début 2024 : travaux d’aménagement de la rue du 8 mai entre les rues René et Dupeuble et la place des Buers.
  • Horizon 2024 : achèvement du prolongement de la rue de la Boube.

Chiffres clés

Projet rues 8 mai 1945, de la Boube et place des Buers

1,3km de voies seront réaménagées
300m de prolongement rue de la Boube
2,3km d’aménagements cyclables seront créés
300arbres plantés

Le terrain des soeurs

Tout au nord du grand quartier des Buers, l’aménagement du "Terrain des sœurs" est en voie d’achèvement. Depuis 2012, ce nouveau quartier d’habitation s'anime peu à peu sur 3,5 hectares de terrains. Sur 440 nouveaux logements prévus, 300 sont déjà livrés. Ils concilient architecture contemporaine et certifications environnementales. Les derniers programmes seront livrés d’ici 2022. 2100 m2 de commerces et activités artisanales sont également réalisés sur ce secteur.

Les habitants profitent depuis 2019 d’un nouveau parc public de 4300 m: le parc Elie Wiesel. Ce parc propose un jardin partagé de 520 m2, une aire de jeux pour enfants, ainsi qu’une plaine récréative et un jardin naturel.

Les partenaires du projet

Le réaménagement des rues du 8 Mai 1945, de la Boube et place des Buers, s’inscrit dans un vaste projet de réhabilitation.

À  ce titre, des financements conséquents sont apportés jusqu’à la livraison des espaces en 2024 :

  • Le soutien financier de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse, à hauteur de 609 778 € dans le cadre de la désimperméabilisation des sols et de la gestion des eaux pluviales ;
  • L’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU) et Action Logement font également partie des financeurs au titre du Nouveau Programme de Renouvellement Urbain (NPNRU) dans le cadre du Projet de Renouvellement Urbain des Buers avec une participation estimée à 1 079 000 € dans le cadre de la convention NPNRU.

L’agence de l’eau accompagne les opérations de désimperméabilisation des sols. Les avantages sont multiples ! Laisser l’eau s’infiltrer là où elle tombe, c’est d’une part faciliter la recharge des nappes et d’autre part désengorger les réseaux d’assainissement et éviter leur débordement qui pollue les nappes et les rivières. C’est aussi bon pour les finances locales : l’eau infiltrée n’aura pas à être traitée dans les stations d’épuration. C’est enfin préparer les villes au changement climatique en luttant contre les îlots de chaleur.

L’agence de l’eau est un établissement public de l’Etat qui œuvre pour la protection de l’eau et des milieux. Elle perçoit des taxes sur l’eau payées par tous les usagers et les réinvestit auprès des maîtres d’ouvrages (collectivités, industriels, agriculteurs et associations) selon les priorités inscrites dans son programme "Sauvons l’eau 2019-2024". Plus d’information sur www.eaurmc.fr