Plan climat air énergie territorial

Déplacements, industrie, habitat, énergie : la Métropole de Lyon agit dans le cadre de son plan climat air énergie territorial pour réduire les émissions de gaz à effet de serre sur le territoire. Objectif : une diminution de 43% d'ici 2030. Elle a voté en Conseil de la Métropole le 16 décembre 2019 le Plan 2020-2030. 

Faire baisser les émissions de gaz à effet de serre

Parce que le climat est l’affaire de tous, la Métropole de Lyon travaille avec plus de 130 partenaires pour agir efficacement à l’échelle de son territoire : c’est le plan climat air énergie territorial. Il rassemble des collectivités, des industriels et producteurs d’énergie, des entreprises du secteur tertiaire, des laboratoires de recherche et des associations.

Le plan climat, c'est un document stratégique qui définit les actions à mettre en œuvre pour atteindre 2 objectifs :

  • limiter les émissions de gaz à effet de serre produite dans la Métropole de Lyon
  • adapter le territoire aux effets du réchauffement climatique. 

Le plan climat actuel a été adopté par le conseil de la Métropole le 16 décembre 2019. Il porte sur la période 2020 - 2030.

3 objectifs à atteindre

17 %d'énergie renouvelable en 2030
- 43 %d'émissions de CO2 par rapport à 2000
- 30%&de consommation d'énergie par rapport à 2000

D'ici 2030, des actions dans l'habitat, les transports, l'industrie...

Le plan climat prévoit des actions concrètes dans les secteurs qui émettent le plus de CO2 :

L'habitat et les bureaux

La rénovation énergétique des logements publics et privés permet de faire baisser les consommation de chauffage. Les propriétaires peuvent bénéficier d'un accompagnement et d'aides financières avec le service Écoréno'v. D'ici 2030, 200 000 logements auront été rénovés dans la Métropole dont 100 000 avec les aide d'Écoréno'v. 

La Métropole va aussi rénover son patrimoine immobilier : bâtiments administratifs et collèges. Ces investissements vont permettre de baisser de 40% les consommations d'énergie de ces bâtiments. 

Le plan climat prévoit aussi former des habitant·es et des salarié·es de bureau pour réaliser des économies d'énergie significatives en changeant leurs habitudes.

Les déplacements

D'ici 2030, les actions du plan climat vont faire en sorte de modifier la façon dont les habitants et habitantes du territoire se déplacent : 

  • la part des déplacements à vélo est multipliée par 4 grâce au développement des pistes cyclables, de Vélo'v, d'aide à l'achat des vélos électriques... 
  • grâce à la construction de nouvelles infrastructures, on utilise de plus en plus les transports en commun : ils représentent 22% des déplacements
  • le recours au vélo, à la marche, aux transports en commun permet de diminuer l'usage de la voiture

L'industrie et l'agriculture

Les industriels, notamment dans la Vallée de la chimie, continuent d'optimiser leurs procédés et leur organisation pour réduire les consommations d'énergie. La plateforme Lyon ÉcoÉnergie permet d'accompagner les petites et moyennes entreprises dans leur transition énergétique. 

La Métropole de Lyon dispose de nombreux leviers pour s'engager dans la transition énergétique : gestion des réseaux de chauffage urbain ou de climatisation, création et entretien des infrastructures de charge pour les véhicules électriques et hybrides etc.

Une ville plus végétale

Avec le réchauffement climatique, il faut plus d’arbres pour rafraîchir la ville. En plantant les espèces d’arbres appropriées, la Métropole de Lyon crée des îlots de fraîcheur. Le plan climat prévoit de planter 3 000 arbres chaque année entre 2020 et 2030. 

Le plan climat air énergie territorial prend également en compte le réchauffement climatique à venir. La Métropole de Lyon et ses partenaires anticipent donc ces évolutions et réfléchissent pour adapter la ville de demain

Chargement en cours...

Citoyens et associations impliquées dans le plan climat

En 2019, la Métropole de Lyon a embarqué avec elle habitant·es, associations et entreprises mobilisés pour le climat avec "On s'y met tous". Pour cela elle a organisé :

  • une journée de sensibilisation au Grand Parc Miribel Jonage le 30 juin 2019,
  • une vingtaine d'ateliers de travail en concertation pour inventer de nouvelles solutions. 100 propositions ont été intégrées au nouveau plan climat.