Connaître l'ensoleillement des toits

La Métropole de Lyon a mis un point un cadastre solaire : cet outil permet d'identifier le potentiel de production d’électricité et de chaleur solaire des toits de notre territoire.
En savoir plus sur la politique "énergie" de la Métropole de Lyon

À quoi sert le cadastre solaire ?

Le cadastre solaire indique le rayonnement solaire reçu par une toiture ainsi que le potentiel de production d’énergie solaire d’un bâtiment.

Le cadastre solaire s'adresse aux professionnels (opérateur immobilier, bailleur, industriel, fabricant de matériel photovoltaïque), aux collectivités comme aux particuliers.

Il permet de déterminer la viabilité d’un projet de production solaire photovoltaïque ou thermique

Comment fonctionne le cadastre solaire ?

Il suffit d'entrer l'adresse du bâtiment concerné pour obtenir gratuitement les informations sur le potentiel de production d'énergie solaire de votre toit. Plusieurs fonctionnalités sont proposées :

  • possibilité de sélectionner 1 ou plusieurs toits,
  • prise en compte du type de projet (maison individuelle, tertiaire…) et des besoins souhaités (solaire photovoltaïque, thermique, autoconsommation…),
  • estimation des coûts d’installation et des recettes potentielles.

Les données sont produites par la Métropole de Lyon en partenariat avec l'Agence locale de l'énergie et du climat de la Métropole de Lyon. 

Le cadastre solaire, un outil stratégique

L'objectif de la Métropole de Lyon est de multiplier par 10 d'ici 2030 la production d'énergie solaire photovoltaïque et par 5 la production solaire thermique. Cet objectif répond aux engagements du Plan Climat Air Énergie Territorial et du Schéma directeur des énergies approuvés en 2019.

Le cadastre solaire doit contribuer à ce changement et favoriser la création d'emplois dans le secteur de la production d'énergie solaire.

Le saviez-vous ? L'ensoleillement de la métropole lyonnaise est comparable à que celui de Pau, Bordeaux ou Toulouse !