Union des Démocrates et Indépendants (UDI) et apparentés - septembre 2017

Le MET' n°9

Nous avons un nouveau président, mais rien ne change en termes de gouvernance


Les élus du groupe UDI et Apparenté félicitent David Kimelfeld pour son élection à la tête de la Métropole de Lyon. Nous attendions de cette nouvelle présidence une volonté progressiste avec un double défi, celui de la continuité et du changement. La continuité pour les projets en cours et le changement sur certains dossiers et notamment en termes de gouvernance. Il en est tout le contraire.

La commission permanente, organe exécutif important vu l’étendue de ses décisions, devrait être le reflet de notre conseil dans sa diversité et ce avec pour enjeu la transparence et le respect de la démocratie.

Le 10 juillet, lors de l’élection du nouveau président de notre collectivité, il en a été tout le contraire. La Commission permanente restera de fait un bureau de majorité. Elle continuera d’écarter les élus de l’opposition, bafouant ainsi le principe démocratique et dénigrant la pluralité de notre conseil de la Métropole.

 

Union des Démocrates et Indépendants (UDI) et apparentés (Christophe Geourjon, président du groupe UDI et Apparentés)