Synergies-Avenir - septembre 2017

Le MET' n°9

Accueillir les étudiants et leur permettre de réussir : un enjeu métropolitain d’avenir


La rentrée, une période qui devient au fur et à mesure des années un vrai casse-tête pour les étudiants : s’inscrire, se loger, se déplacer, se nourrir, se cultiver… tout ceci dans un budget contraint. Si tous ne sont pas « logés » à la même enseigne, la précarisation de leur statut est une réalité et le coût total d’un cursus universitaire connait une réelle hausse. Nombreux sont ceux qui cumulent leurs études avec un travail à mi-temps.

La métropole de Lyon accueille près de 145 000 étudiants, ce qui la place au second rang national en nombre d’étudiants accueillis, avec une progression de 22,7% de ce nombre en 10 ans, la 4e plus forte progression en France. Ceci est certes un indicateur de vitalité, d’attractivité ainsi qu’un facteur de développement économique. Cependant il est nécessaire de proposer des services répondant aux besoins essentiels des étudiants. Le premier sur lequel la métropole agit est le logement étudiant. Notre agglomération en comptabilise 28 000 dédiés dont 15 900 à loyer maitrisé. L’effort est important mais ne couvre pas la demande sans cesse croissante les besoins. Les objectifs métropolitains intègrent dans les programmes de construction de logements neufs, une part pour les logements étudiants dédiés.

Évidemment nous soutenons et encourageons ces programmes et initiatives locales des pouvoirs publics qui s’inscrivent dans un renforcement des solidarités. Car il s’agit bien de solidarité à laquelle nous devons répondre. C’est pourquoi nous souhaitons que soient admis dans les quotas de logements sociaux ceux réservés aux étudiants au travers de mesures identifiées incitatives et contrôlées. Ceci permettrait aussi d’encourager et de dynamiser la création de ces logements.  C’est une des mesures que notre groupe propose dans le cadre d’un aménagement de la loi SRU.

Il est également indispensable de renforcer les lignes des transports publics transversales pour faciliter la mobilité étudiante et permettre une meilleure répartition territoriale des logements étudiants avec une meilleure accessibilité pour éviter toute sensation d’isolement. D’ailleurs ce constat lié à l’accessibilité s’applique aussi à l’ensemble des personnes bénéficiant de logements sociaux. De plus, de nombreux étudiants, originaires de l’agglomération, habitent en effet dans les communes métropolitaines au sein de foyers familiaux. Leurs déplacements doivent être facilités par la mise en place de transversales adaptées. Le coût des transports représente également une part non négligeable de leur budget et l’offre doit être étudiée pour proposer une réponse adéquate. Le SYTRAL étudie certaines mesures et notre groupe milite pour que les des transversales entre communes soient renforcées.

 

Synergies-Avenir (P. Abadie, D. Bousson, C. Cardona, J-P Colin, P. Curtelin, P. David, M.Denis, G.Eymard, N. Frier, A. Galliano, R. George, A. Germain, V. Glatard, P. Gouverneyre, M. Grivel, H. Guimet, Y. Jeandin, B. Moretton, J. Piégay, G. Pillon, V. Poulain, T. Pouzol, A)