Lyon Métropole gauche solidaire - juin 2016

Le MET' n°3

Banques toxiques


En récupérant les compétences du Conseil général du Rhône, la Métropole a aussi hérité d’une partie de sa dette, dont des emprunts toxiques. Nous nous sommes abstenus lors du vote sur la renégociation de ces emprunts toxiques, scandalisés par la toute-puissance organisée des banques : elles gagnent en nous prêtant, elles gagnent quand nous tentons de réduire des emprunts usuriers, elles gagnent en sollicitant l’Etat en cas de mauvaise gestion ou de dérive financière… Et ce qu’elles gagnent, nous le perdons pour nos politiques sociales, nos investissements, notre fonctionnement. Et les citoyens le perdent par leurs impôts. La Métropole a négocié au mieux pour réduire la facture, mais celle-ci reste indigeste ! www.lyongauchesolidaires.fr

 

Lyon Métropole gauche solidaire (Présidente : Thérèse Rabatel)