Europe Écologie - Les Verts et apparentés - septembre 2016

Le MET' n°4

L’air : un bien commun à partager


L’air de notre agglomération reste trop pollué. Mobiliser l’ensemble des acteurs (habitants, acteurs économiques, parents d’élèves, enseignants, professions de santé…) est indispensable pour co-construire les actions du Plan Oxygène et atteindre ses objectifs de baisse de la pollution de l’air. Apaiser et réduire le trafic routier permettra de diminuer fortement et rapidement la pollution de l’air, comme s’y engagent déjà des capitales européennes. Interdiction des véhicules les plus polluants, covoiturage, autopartage, développement des transports en commun et des modes actifs (marche, vélo), du transport à  la demande, sont à organiser pour se passer de l’usage individuel de la voiture en ville.

Les élu-e-s écologistes souhaitent que soient réalisées et diffusées les « cartes stratégiques de l’air » superposant les zones de pollution et les concentrations humaines, afin d’identifier les « points noirs » (zones habitées les plus polluées) et donc les priorités d’action. C’est aussi en faisant appel à la solidarité et à l’imagination des habitants que nous pourrons agir ensemble contre la pollution. Pour mieux respirer, pour mieux vivre ensemble. En en faisant l’affaire de tous les citoyensnous pourrons conserver à l’air sa qualité de « bien commun » indispensable, gratuit et partagé. »

 

Europe Écologie - Les Verts et apparentés (Europe écologie – Les verts et apparentés)