Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche Aller au menu contextuel

Villeurbanne Cours Emile-Zola

Le cours Emile Zola © Jacques Léone - Grand Lyon

Faire du cours Émile-Zola une voie apaisée offrant un meilleur partage de l'espace aux usagers.

Le projet

Axe majeur de Villeurbanne, le cours Émile Zola est fréquenté chaque jour par 20 à 24 000 véhicules. Cela crée des conflits d'usages avec les piétons et les cyclistes et génère une pollution atmosphérique et sonore trop élevée. 

Ce constat a permis d’imaginer un projet aux enjeux forts pour le cours Émile-Zola. L'objectif est d'offrir un cadre de vie amélioré aux riverains avec un meilleur partage de l’espace entre les usagers, la réduction de la circulation à 2x1 voie, des trottoirs élargis, plus de végétation, des placettes aménagées et de nouvelles pistes cyclables.

Une transformation en profondeur de cet axe long de 3,5 km était nécessaire. Pour mener à bien le projet, plusieurs phases de travaux ont été définies.

Démarrés en octobre 2014, les travaux de la 1ere tranche d'aménagement se sont achevés en août 2016, avec quelques mois d'avance sur le planning initial.

Cusset, quartier emblématique de cette partie du Cours Émile-Zola, a complètement changé d’apparence grâce à un nouveau mobilier urbain discret et fonctionnel, des plantations d'arbres et la réalisation d'un belvédère au dessus de la station de métro du même nom pour rendre l'accès plus lisible et facile. Tout ceci participe à la nouvelle physionomie de ce lieu désormais préservé de la circulation. Le marché de la place Balland peut s’y étendre et des animations pourront s'y dérouler tout au long de l’année.

Autre site caractéristique de cette 1re phase, la « bande des 10 mètres » réalisé au droit du commissariat de police entre l’avenue du commandant L’Herminier et la rue Pierre Loti. Avec une largeur de trottoir que l'on ne retrouve pas ailleurs sur cet axe, il s'agit d'un espace riche en arbres et bandes plantées, à l’ombre desquels des bancs ont été installés, offrant ainsi un espace propice à la promenade et à une petite pause. Enfin un plateau surélevé entre la Maison du livre et du son et du Centre culturel et de la vie associative permet de réduire la vitesse des véhicules et met en valeur la colonnade de miroirs de Marc Givry ainsi que l’architecture de Mario Botta.

Le casting des nouveaux espaces publics de Cusset !

Place Étienne Debourg, 1er maire de Villeurbanne, élu en 1790.
Place haute située rue Pierre Baratin.

Esplanade Manon Roland, grande figure de la révolution française.
Située rue du 4 août face à la place Victor Balland.

Place Claire Lacombe, actrice, féministe et militante révolutionnaire.
Place située au pied du mur végétal.

Après une 1ere phase de concertation réglementaire en 2010, au lancement du projet, les différents acteurs (riverains, commerçants, associations) ont à nouveau été consultés pour engager une réflexion sur l’aménagement des espaces et les informer du calendrier des opérations.

Les travaux de la 2e phase devraient démarrer en avril 2018. L'objectif est de valoriser les espaces publics, d'amener plus de végétation et de parvenir à un meilleur partage de l'espace entre les différents usagers.

Sur la place Charles Hernu, les traversées piétonnes et les abords de l’espace ainsi que l’éclairage seront revus. D’autres espaces comme la place Sakharov, le square Pellet et l’esplanade située devant l’immeuble le quartz feront aussi l'objet d'un réaménagement. La maquette des aménagements définitifs sera présentée au public avant la fin de l’année 2017.

Une expérimentation à Charpennes

Un des enjeux majeurs du projet est de réduire la circulation à un simple double sens sur tout le cours Émile Zola. Le secteur de la place Charles Hernu nécessite toutefois une attention particulière avec la présence de 2 voies de circulation en sortie et 1 en entrée, de nombreuses lignes de transports en commun (métro A, T1, T4, bus) et le passage d'environ 100 000 piétons par jour.

Menée à la rentrée 2016, une expérimentation avec la réduction de la circulation sur 1 voie en sortie va permettre de vérifier s’il est possible de garder le principe 2 x 1 voie à cet endroit du cours Émile-Zola.

 

 

Gratte-Ciel

Dans la continuité de la tranche 1, les travaux auraient pu se poursuivre à l’angle du quartier Gratte-ciel. Or ce secteur fait l’objet d’un projet de réaménagement à part entière : Gratte-ciel, centre ville. Ici, l’aménagement de voirie et des espaces publics du cours Émile Zola se fera donc un peu plus tard en cohérence avec le projet d’urbanisme.

Périphérique Laurent Bonnevay

L'aménagement du secteur situé entre la rue Pierre Baratin et la rue du Souvenir sera programmé ultérieurement compte tenu d'autres opérations à venir sur cette zone.