Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche Aller au menu contextuel

Offres de stage

Vous souhaitez faire un stage au Grand Lyon ? Vous vous intéressez aux métiers de l'urbanisme, de l'environnement, des finances, des ressources humaines... ?

Retrouvez toutes les offres de stages du Grand Lyon dans cette rubrique. Pour postuler à une offre de stage, vous pouvez utiliser l'adresse de courriel indiquée pour chaque annonce, sans oublier de joindre une lettre de motivation et votre CV et d'indiquer la référence du stage.

Attention, pour pouvoir être traité, tout dossier doit être complet : CV, lettre de motivation et référence de l'offre.Et tout stage doit faire l'objet d'une convention.


Date de publication : 11/02/2016

Descriptif de la mission

Contribution au projet culturel métropolitain dans le domaine des cultures numériques :

  • Approfondir les travaux déjà réalisés de repérage

    • des acteurs de la Métropole œuvrant dans le secteur du numérique en lien avec la culture, le développement économique, les politiques sociales…,
    • des politiques publiques exemplaires dans ce domaine en France et à l’étranger

    par de la recherche internet et des entretiens,

  • Formuler des axes stratégiques alimentant le projet culturel métropolitain en lien avec les autres politiques publiques de la collectivité (et les services qui en sont chargés),
  • Instruire et suivre des projets soumis par des acteurs culturels ou de l’innovation,
  • D’une manière plus générale, contribuer à des missions relevant de la politique culturelle de la Métropole de Lyon.

Connaissances et qualités :

  • Vous avez de très bonnes capacités rédactionnelles
  • Vous êtes dynamique, investi(e) et disposez d’excellentes qualités relationnelles
  • Vous avez un réel intérêt pour l’univers du numérique, de l’innovation, de la création
  • Vous maîtrisez les outils informatiques
  • Vous êtes organisé(e) et rigoureux(euse)

Infos pratiques

Formation souhaitée : Formation de niveau Bac+5 dans le domaine des politiques culturelles.

Période : Durée de 4 mois, période à définir. 

Direction : Délégation Développement Économique, Emploi et Savoirs, Direction de la Culture.

Lieu : 35 rue Saint Jean - 69005 Lyon

Contact pour candidature : Irène Anglaret - iangleret@grandlyon.com

Date de publication : 10/02/2016

Contexte

Au sein de la Délégation Développement Économique, Emploi et Savoirs (DEES), la direction de l'attractivité et des relations internationales (DARI) compte 35 personnes et est organisée autour de 2 services dédiés à l'attractivité du territoire et aux relations internationales. Elle a pour enjeu de développer l'attractivité internationale de l'agglomération dans tous ses aspects (économiques, recherche, culture, tourisme, solidarité internationale ...) et le rayonnement de la Métropole lyonnaise en renforçant son internationalité et sa visibilité sur la scène internationale.

Rattaché(e) à la chargée de mission Marketing Ville Intelligente, vous l'assisterez dans la préparation de la participation de la Métropole de Lyon au salon Pollutec 2016 qui aura lieu du 29 novembre au 2 décembre 2016 à Lyon.

Pollutec est un salon de référence pour les professionnels de l'environnement qui rassemble pendant 4 jours toutes les techniques de prévention et de traitement des pollutions et plus généralement de préservation de l'environnement et de mise en œuvre du développement durable. Il se tient à Lyon tous les deux ans, en alternance avec Paris.

La présence de la Métropole de Lyon à l'édition 2016 de Pollutec répond à 3 objectifs :
- promouvoir le savoir-faire de la Métropole en matière de services urbains
- mettre en avant l'excellence environnementale et technologique du territoire et faire connaître le positionnement "Lyon métropole intelligente"
- promouvoir la dynamique économique de la Métropole de Lyon et son tissu entrepreneurial, pour attirer et fidéliser les entreprises

Descriptif de la mission

En amont de l'événement :

  • Préparation de la présence : aide à l'analyse des appels d'offre, choix des prestataires pour le stand, contact avec les organisateurs du salon (emplacement du stand, présence de la Métropole sur les outils de communication, réservation de conférences, plateaux TV…)
  • Coordination et aide à la mobilisation des différentes directions (Mobilité/Énergie/Innovation / Eau/ Développement Durable, …) pour recueillir leurs innovations à mettre en avant : montage de réunions, préparation des ordres du jour, présentation d'un support power point pour leur présenter le salon Pollutec, le stand, les conférences possibles, intérêt des plateaux TV…
  • Création des outils de communication (brief, suivi opérationnel, recherche et validation des contenus, …) en accompagnement de la chargée de mission Marketing
  • Organisation logistique : planning de présence, guide pratique, suivi des accréditations, etc.
  • Suivi du planning et suivi budgétaire

Pendant les 4 jours de l'événement :

  • Présence sur le stand (diffusion des outils de communication, organisation et suivi des événements sur stand…)

Après l'événement :

  • Analyse / bilan de la participation de la Métropole.

Connaissances et qualités :

  • Capacité à travailler en partenariat, avec le goût du travail en équipe et en réseau,
  • Rigueur, sens de l'organisation et des responsabilités,
  • Capacités rédactionnelles, relationnelles et d'écoute,
  • Force de proposition, dynamisme,
  • Capacité d'initiative et d'autonomie,
  • Adaptabilité et réactivité,
  • Implication

Infos pratiques

Formation souhaitée :

  • Diplôme de niveau Licence ou Master dans le marketing/communication,
  • Expérience appréciée en gestion de projet, en organisation de manifestations d'envergure nationale et internationale,
  • La bonne pratique de l'anglais est un plus.

Période : À partir du 22 août 2016 pour une période 4 mois et idéalement jusqu'au 22 décembre 2016 pour couvrir l'événement et son bilan.

Direction : Délégation Développement Économique, Emploi et Savoirs Direction de l’Attractivité et des Relations Internationales – Service Marketing et Promotion.

Lieu : Hôtel de la Métropole, 20 rue du Lac - 69003 Lyon

Contact pour candidature : Isabelle Faivre - ifaivre(at)grandlyon.com

Date de publication : 04/02/2016

Descriptif de la mission

Appréhender une démarche stratégique de la définition des enjeux en réponse à une politique publique jusqu'à la déclinaison d'un plan d'actions

La mission du stagiaire :

  • Le stagiaire sera en appui à deux chargées de mission déplacements qui l'accompagneront dans son travail sur un thème à développer dans le cadre de la démarche du "nœud ferroviaire lyonnais" ;
  • Il devra organiser et piloter des réunions, travailler en partenariat interne à la Métropole de Lyon mais également avec des partenaires extérieurs, être force de proposition pour construire et organiser le partenariat, avoir un rendu compte du déroulé de la mission auprès des encadrants, assurer les présentations de la démarche auprès des décideurs,
  • il devra ainsi faire preuve d'initiative (aller au-delà de la commande), être force de proposition, posséder un esprit de synthèse, travailler en groupe, fédérer autour d'un projet, constituer un réseau, rechercher les exemples ailleurs (France et étranger).

Les thèmes abordés lors de ce stage :

  • espace urbain, espace public : espace public de transit, franchissement des coupures urbaines, espace public à pratiquer, aménagement selon le "genre", la fonction et l'usage
  • la mobilité à différentes échelles avec un zoom sur les modes doux : marche et vélo
  • approche usagers : usagers de l'espace public, usage de la mobilité
  • image : image de la ville, image du territoire, image des mobilités possibles

Le périmètre de la démarche :

  • l'emprise ferroviaire située sur les communes de St Fons – Vénissieux et St Priest. Il s'agit de la ligne ferroviaire en activité de Lyon Grenoble dont la partie située sur le territoire de la Métropole forme une coupure urbaine importante.
  • La réflexion porte sur le devenir en termes d'aménagement et de mobilité possible ou non de part et d'autre de l'infrastructure, le long de l'infrastructure
  • Cette réflexion est une expérimentation qui pourra être déployée sur l'ensemble des axes ferroviaires par la suite.

La réflexion stratégique à conduire jusqu'au plan d'actions :
St Fons, Vénissieux et St Priest sont trois communes qui ont des caractéristiques communes :

  • Elles sont traversées par un axe ferroviaire (TGV, Fret, TER) ; elles ont toutes un pôle d'échange multimodal, porte d'entrée plus ou moins bien connectée au centre de la commune
  • L'infrastructure est visible, ses abords ne sont pas toujours entretenus, elle traverse des zones pavillonnaires, résidentielles, des zones industrielles, un centre de triage ferroviaire, des jardins ouvriers, d'anciennes cités ouvrières ; Elle est longée de façon discontinue par un réseau viaire peu aménagé parfois et selon les secteurs fortement emprunté par des poids lourds ; Elle se franchit par des passages sous voies, passerelles, ponts routiers pour piétons et/ou vélos et/ou voitures
  • Les portes d'entrée sont en bordure de commune ou forment écran entre deux parties de la commune ; elles sont une porte d'entrée pour relier Lyon, pour relier la commune, pour relier des zones d'emploi

La réflexion porte sur la question de l'aménagement possible et/ou opportun (ou pas) à déployer en lien avec cette infrastructure et/ou les gares:

  • La mobilité autour de cette infrastructure :

    • Que font les usagers ? où vont-ils ? les résidents, les "domiciles – travail / études" ? etc …
    • Est-ce une infrastructure qui doit être franchie ? En de multiples endroits ? en des passages privilégiés ? pourquoi faire ? pour aller où ? pour relier quoi ? manque-t-il des franchissements ? pourquoi ?
    • Comment relier ces trois communes avec Lyon ? intérêt de pouvoir faire plusieurs km en vélos par exemple ? si intérêt : parcours du combattant ou non ? etc … ou bien est-ce un axe routier : voiture, poids lourds ?
    • Comment faire et pourquoi faire de cet axe un axe de sortie vers la campagne ? pertinence ou non ? axe de loisirs ? sportifs reliant différents parcs ? quels modes privilégiés ou non ?
    • Faire de cet axe un axe évènementiel ? un lieu alternatif dans l'agglomération ? les déplacements qui vont avec ?

  • Et en lien avec les portes d'entrée que sont les gares
  • L'aménagement de l'infrastructure :

    • est-ce un / des espaces de transit ? un/des espaces de pause ? un/des espaces de vie ? un/des espaces que l'on fuit ?
    • à préserver ? à créer ? à supprimer ?
    • quelle est l'ambiance visuelle ? sonore ? le ressenti ? quel vécu actuel ? futur possible ?

  • Image de l'infrastructure dans la ville : Est-ce une infrastructure qu'on rend encore plus lisible dans le paysage ou bien qu'on masque ou qu'on gomme partiellement ? sur un modèle de tram urbain ou de tram train périurbain ou de mode plus lourd ? …

La réflexion s'appuiera sur un diagnostic terrain, une analyse des projets, un travail partenarial. Elle s'appuiera également sur un benchmark français et étranger.

Infos pratiques

Formation souhaitée : Masters urbanisme / aménagement urbain / mobilités / géographie

Période : 4 mois à partir de mars – 13 juillet 2016

Direction : Délégation Développement Urbain et Cadre de Vie - Direction de la Planification et des Politiques d’Agglomération - Service Déplacements

Lieu : Hôtel de la Métropole, 20 rue du lac - 69003 Lyon. Déplacements en transports en commun, vélo, marche à pied pour les visites terrains

Contact pour candidature : Emanuelle Balmain - ebalmain(at)grandlyon.com

Date de publication : 03/02/2016

Contexte

En vue de renforcer les actions d'appui aux filières numériques et marchés émergents (IoT, robotique…), la Métropole de Lyon souhaite développer une connaissance plus fine des acteurs de son territoire, de l'offre de formations présente et repenser sa stratégie en matière de développement économique sur ces filières.
Le service Innovation au sein de la Direction de l'Innovation et de l'Action Économique recherche, sous la responsabilité des 2 chefs de projet (Écosystème d’Innovation et Numérique/French Tech), un stagiaire niveau Master pour un stage long.

Descriptif de la mission

  • Participation à la démarche french tech, et en particulier sur 2 volets :

    • Suivi des startups lyonnaises (identification, actualités, fiches profil…) + réflexion/mise en place d’un processus/outil de veille
    • Contribution au groupe de travail "compétences et offre de formations numériques" : état des lieux, analyse de besoins…

  • Appui à la réflexion stratégique sur l’écosystème d’innovation : filières numériques et filières émergentes : diagnostic, analyse, préparation à la rédaction d’un cahier des charges d'AMO…
  • Projets adhoc

Selon les besoins du service au fil de l’eau, le stagiaire pourra se voir confier des missions ponctuelles en lien avec les projets en cours des 2 chefs de projets (entrepreneuriat innovant, robotique, lieux d’innovation, lieu totem french tech, filières numériques).

Connaissances et qualités

  • Intérêt marqué pour les activités économiques liées au numérique et aux nouvelles technologies
  • Qualités rédactionnelles et de synthèse
  • Sens des responsabilités, proactivité et autonomie
  • Ouverture d'esprit

Infos pratiques

Formation souhaitée : Diplômé entrepreneuriat et/ou études politiques et/ou développement économique

Période : De mars à août 2016, durée de 6 mois

Direction : Délégation Développement Économique Emploi et Savoirs - Direction de l'Innovation et de l'Action Économique - Service Innovation, Pôle numérique et écosystème d'innovation

Lieu : Hôtel de la Métropole, 20 rue du lac - 69003 Lyon

Contact pour candidature : Caroline Colomban - ccolomban(at)grandlyon.com

Date de publication : 03/02/2016

Contexte

Dans le cadre d’une réflexion sur le financement des établissements pour personnes âgées (EHPAD,..), une étude d’opportunité de l’évolution des dispositifs est souhaitée par la Direction.
Dans ce cadre, l’étude à mener porte sur le dispositif métropolitain de versement de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) en établissement sous forme de dotation globale dépendance aux EHPAD.

Descriptif de la mission

  • Recenser les dispositifs de versement de l’APA sous forme de dotation globale dépendance mis en place dans les autres départements,
  • analyser les particularismes des dispositifs recensés (éligibilité automatique ou non à l’APA, régularisations, participations ou non des bénéficiaires…),
  • étudier, au regard des éléments recueillis auprès d’autres départements, et de réflexions internes, différents scénarii d’évolution du dispositif métropolitain,
  • produire une note synthétique de l’étude, outil d’aide à la décision de la direction.

Connaissances et qualités

Qualité d’analyse et de synthèse.

Infos pratiques

Formation souhaitée : Master 1 ou 2 (Droit, sciences politiques…)

Période : Début de stage dès que possible pour 2 mois

Direction : Direction des Établissements pour Personnes Âgées- Service des Aides en établissement

Lieu : 146 rue Pierre corneille - 69003 Lyon

Contact pour candidature : Mikaël Derois - mderois(at)grandlyon.com

Date de publication : 03/02/2016

Descriptif de la mission

Le service communication interne a la responsabilité éditoriale des sites intranet des agents de la Métropole et de l’extranet des communes.
Dans ce cadre, le/la stagiaire assiste les deux webmestres de l'intranet et de l'extranet pour l'alimentation quotidienne, l'animation du réseau des contributeurs, la refonte ou le développement de nouvelles rubriques.
Les contenus de l'intranet et de l'extranet sont produits directement par le service de la communication interne mais aussi par les contributeurs (une centaine), répartis dans tous les services/directions de la Métropole.

En soutien aux webmestres, le/la stagiaire :

  • participe à l'animation du contenu éditorial, produire les contenus propres aux sites (actualités, rubriques transverses, newsletters, …),
  • veille au respect des normes et standards de production des documents, des aspects légaux (ex : crédits photos, copyrights, respect du code électoral, procédures administratives, cadre juridique, …), des droits d'accès aux sites,
  • assure le contrôle qualité des contributions et assure le premier niveau de réponses aux contributeurs et utilisateurs,
  • extrait les statistiques de consultation des sites, les publie, en réalise une première analyse,
  • participe aux projets d'évolutions, de développements de nouvelles rubriques et de nouveaux services sur l’intranet et/ou l'extranet, ainsi qu'aux campagnes de communication dédiées aux sites.

Le/la stagiaire sera également amené à participer à la vie du service : soutien ponctuel à l'organisation logistique d'événements internes notamment.

Infos pratiques

Formation souhaitée : Formation type institut de la communication ; Lyon 2 ; Lyon 3 (master Information et communication).

Période : 6 mois de février/mars à juillet/août 2016.

Direction : Pôle Transformation et régulation, service communication interne

Lieu : Hôtel de la Métropole, 20 rue du Lac - 69003 Lyon

Contact pour candidature : Anne-Sophie Peyret-Rosa-ROSA - aspeyret-rosa(at)grandlyon.com

Date de publication : 03/02/2016

Contexte

La Direction de l'Éducation est organisée autour de trois services pour répondre aux sollicitations des collèges :

  • Service développement des collèges :

    • création, extension et restructuration des collèges,
    • travaux d’entretien courants (environ 200 opérations annuelles de petits et moyens travaux),
    • achat de mobilier et équipements notamment de cuisine,
    • sectorisation – carte scolaire.

  • Service moyens des collèges :

    • dotations et subventions de fonctionnement des collèges publics et privés,
    • subventions d’investissement pour les collèges privés,
    • contrôle budgétaire des collèges publics,
    • gestion de la restauration scolaire,
    • suivi administratif des logements de fonction, locaux scolaires et équipements sportifs.

  • Actions éducatives :

    • aides aux projets éducatifs,
    • mise en place du COMEJ (Conseil Métropolitain des jeunes),
    • organisation du voyage mémoire.

Descriptif de la mission

Rattaché au Service Moyens des collèges et sur la base des données du service (financières, géographiques, effectifs des collèges, année de construction, …) :

  • définir des profils et des typologies de collèges,
  • proposer et réaliser des analyses quantitatives et qualitatives (sports, pédagogies, logement de fonction, restauration….),
  • organiser des rencontres benchmark auprès de publics internes et externes,
  • construire un plan d’actions sur 18 mois répondant aux orientations visées et définies par le service.

À partir des résultats des rencontres benchmark, élaborer un "annuaire" de contact pour les différentes activités du service (finances, sports, logements de fonction, restauration scolaire….) :

  • participer à la création et l'optimisation d'outils de suivi d'activité,
  • gérer les plannings et agendas lors de l’organisation des rencontres avec des interlocuteurs internes et externes.

Connaissances et qualités

  • maîtrise de l'ensemble des outils de la suite office,
  • capacité d'analyse et de synthèse,
  • capacité rédactionnelle,
  • capacité à organiser son travail et à rendre compte,
  • discrétion et respect de la confidentialité des informations,
  • sens du travail en équipe,
  • esprit d'initiative.

Infos pratiques

Formation souhaitée : Diplôme de niveau Master (marketing, communication, management, gestion de projet…)

Période : 6 mois, au plus tôt

Direction : Délégation Développement Économique Emploi et Savoirs - Direction de l’Éducation - Service Moyens des collèges

Lieu : 141 rue Pierre Corneille - 69003 Lyon

Contact pour candidature : Solène Berthon - ddc-srh-dees(at)grandlyon.com

Date de publication : 01/02/2016

Contexte

La Métropole de Lyon a vu le jour le 1er janvier 2015. Cette nouvelle collectivité intervient sur le territoire géographique de l’ancienne communauté urbaine. Elle met notamment en œuvre les missions sociales anciennement exercées par le Département du Rhône sur ce territoire. Dans le cadre de la mise en œuvre de la politique publique en faveur des personnes âgées et des personnes en situation de handicap, la Métropole de Lyon octroie notamment des prestations sociales afin de faciliter le maintien à domicile de ce public. Ces prestations permettent entre autres de financer l’intervention des professionnels des services d’aide et d’accompagnement au domicile (SAAD) pour les personnes âgées ou en situation de handicap (aide ménagère et aide pour les actes essentiels : lever, coucher, toilette, repas…).

La collectivité se montre particulièrement vigilante sur la qualité des prestations réalisées par ces services au domicile des bénéficiaires métropolitains, tout en étant consciente des difficultés économiques et humaines souvent rencontrées par ces structures. La Métropole de Lyon souhaite donc qu’une réflexion soit menée pour faire des propositions permettant de consolider le secteur de l’aide à domicile afin de garantir la qualité des prestations fournies à domicile.

Il apparaît que sur des secteurs très urbains comme celui de la Métropole de Lyon, les actions et dispositifs en faveur de ce secteur sont déjà nombreuses mais qu'elles ne sont pas toujours suffisamment visibles, ou que les acteurs ne savent pas toujours s'en saisir.

Le véritable enjeu pourrait ainsi être bien plus de coordonner et de rendre lisible, que de développer de nouvelles actions. Certains départements ont ainsi mis en place des « plates-formes de modernisation » à destination des services d'aide et d'accompagnement à domicile. Ces plates-formes ont un rôle de coordination, de fédération, de facilitateur, indépendamment de toute étiquette politique. Elles sont ouvertes à tous les acteurs du secteur qu'ils soient privés lucratifs, associatifs ou publics. Elles rassemblent les professionnels du secteur, favorisent le développement d'un réseau de partenaires, participent à la modernisation et la structuration du secteur en développant un rôle de conseil et d'accompagnement sur les volets formation et recrutement notamment.

Descriptif de la mission

Le stagiaire se verra charger de la réalisation d'une étude portant sur la mise en place par certains départements de structures dites "plates-formes de modernisation" à destination des services d'aide et d'accompagnement à domicile. Cette étude devra donner lieu à des préconisations détaillées adaptées aux réalités métropolitaines.

Il conviendra pour le stagiaire :

  1. D'étudier différentes propositions de ce type mises en œuvre au sein de départements français en déterminant les modalités nécessaires pour conduire cette étude :
    - profil des départements et du secteur de l'aide à domicile sur leur territoire,
    - profil de la structure mise en place : caractéristiques, membres, actions…
    - déroulé de la démarche projet au sein des départements concernés : pilotage, planning, budget…
  2. étudier la faisabilité et la pertinence de mettre en place une plate-forme de ce type sur la métropole de Lyon :
    - pertinence compte tenu des caractéristiques du territoire métropolitain,
    - faisabilité,
    - proposition de type de plate-forme adapté,
    - conditions et modalités de mise en œuvre (démarche projet).

Connaissances et qualités

  • Capacité d’analyse et de synthèse,
  • Connaissances méthode projet,
  • Autonomie,
  • Curiosité et imagination,
  • Qualités rédactionnelles,
  • Bon relationnel,

Infos pratiques

Formation souhaitée : Master 2 en administration publique / sciences politiques / évaluation des politiques publiques / politiques sociales / politiques sociales et de santé ou en IEP

Période : 4 mois à compter du mois de mars 2016

Direction : Pôle Personnes Âgées et Handicapées, Direction de la Vie à Domicile, Service Modernisation de l’aide à domicile

Lieu : 15 rue de Sévigné - 69003 Lyon

Contact pour candidature : Ariane Debaye - adebaye(at)grandlyon.com

Date de publication : 22/01/2016

Contexte

Le stage aura lieu dans le service réseau et assainissement de la direction de l'Eau certifiée QSE.
Dans le cadre de l'évaluation des risques, le service souhaite prioritairement approfondir son évaluation du risque chimique.
Le stagiaire pourrait être amené à descendre dans le réseau d'assainissement.

Descriptif de la mission

  • Évaluation du risque chimique

    • Compléter l'inventaire (extraction donnée ASTECH, stock, mise à jour des FDS et classement…)
    • Identification et classement des dangers avec analyse des situations de travail (quantité, temps, fréquence, protection…). Utilisation de l'outil SEIRICH
    • Évaluation du niveau de risque. Détermination de la priorité / hiérarchisation. Organisation des prestations de mesures avec un organisme spécialisé. Participation à la rédaction du plan d'action

  • Réalisation et exploitation de mesures de vitesse d'air en réseau
  • Le cas échéant divers sujets liés à la sécurité

Infos pratiques

Formation souhaitée : Bac + 2 à Bac +5 Qualité Sécurité Environnement

Période : Début février/mars et durée environ 6 mois

Direction : Direction de l'Eau, service exploitation réseau

Lieu : 64 rue André Bollier 69007 Lyon avec déplacements possibles sur le territoire métropolitain

Contact pour candidature : Sylvie Vialette - svialette(at)grandlyon.com

Date de publication : 01/02/2016

Contexte

L’unité Epuration Relèvement a pour mission l’exploitation en régie de 6 stations d’épuration et de 70 stations de relèvement d’eaux usées et d’eaux pluviales situés sur le territoire de la Métropole. Le patrimoine étant très diversifié, nous proposons un sujet de stage pour la mise en place d’un catalogue des postes de relèvements.

Le stagiaire aura pour mission de réaliser un catalogue des postes de relèvement :

  • la date de construction et les dates et consistance des principales rénovations/ améliorations effectuées. Les données d’investissement correspondantes seront intégrées dans les fiches ouvrage,
  • le bassin versant du poste de relèvement sera identifié sur une carte ainsi que l’exutoire et les spécificités du poste de relèvement (exemple raccordement industriel - avec risque identifié, RNC récurrents et actions menées),
  • les caractéristiques des principaux équipements - un schéma de fonctionnement simplifié sera réalisé pour chaque ouvrage quand celui-ci n’existe pas,
  • - le déversoir d’orage de l’ouvrage et le milieu de déversement. En lien avec le service modélisation, la durée de mise en charge admissible avant déversement sera évaluée et précisée dans la fiche ouvrage,
  • les principales données de fonctionnement de l’ouvrage,
  • les plans/ études existantes relatives à l’ouvrage seront listés y compris les études réalisées hors périmètre du service Usines et les besoins complémentaires définis Une synthèse des études existante sera réalisée,
  • un diagnostic du fonctionnement de l’ouvrage sera établi ( temps de fonctionnement moyen de temps sec/ nombre d’atteintes du NTH par temps de pluie, plaintes du voisinage, détections H2S..). Ce diagnostic permettra d’identifier des apports d’eaux claires parasites significatifs et la périodicité éventuelle de ces apports,
  • des ratios de consommation seront établis pour chaque poste et des propositions d’amélioration pourront être proposées. Des phases de tests pourront être mis en place selon un protocole à définir par le stagiaire.

Le degré de détail sera affiné en fonction de l’ouvrage.

Infos pratiques

Formation souhaitée : Niveau BTS Gestion et maîtrise de l’eau

Période : 3 mois

Direction : Direction de l'Eau, service usines - Unité épuration relèvement

Lieu : 34 rue Marguerite - 69100 Villeurbanne

Contact pour candidature : Sylvie Vialette - svialette(at)grandlyon.com

Date de publication : 22/01/2016

Contexte

Les exigences réglementaires de gestion par temps de pluie (Directive ERU et l'arrêté ministériel du 22/06/2007 en cours de révision) et la Directive Cadre sur l'Eau d'octobre 2000, fixent des objectifs d'équipements et d'atteinte du bon état (écologique et chimique) des milieux récepteurs dès 2015.

Pour respecter ces exigences, la Métropole dans sa politique d'aménagement urbain promeut depuis plusieurs années la gestion des eaux pluviales à la parcelle et les techniques alternatives afin de limiter les volumes d'eaux pluviales collectés dans les réseaux et favoriser la recharge des nappes phréatiques. Pour aller plus loin, la collectivité s'est également engagée dans une démarche de désimperméabilisation de la ville.
Le nombre d'ouvrages ou d'espaces de gestion des eaux de pluie par techniques alternatives croit de plus en plus.
La question de la capitalisation des données, de la traçabilité des ouvrages dans un objectif de gestion patrimoniale se pose dans les villes modernes qui évoluent sans cesse.

Le stage proposé a pour objet d'engager un travail de bancarisation des techniques alternatives mises en œuvre par la Métropole.

Descriptif de la mission

Sur la base de recherches bibliographiques, de rencontres avec les différents services, de visites sur le terrain, le stagiaire :

  • préparera des fiches type de description des techniques alternatives,
  • identifiera les ouvrages et les espaces de gestion des eaux pluviales par ces techniques
  • intégrera les données dans la base de données et SIG de la Métropole,
  • fera une première analyse du parc de ces ouvrages par communes et par bassin versant, (âge moyen, surfaces et volumes d’infiltration, pourcentage de territoire géré par ces techniques, …)

Connaissances et qualités :

  • Notion en hydrologie urbaine, connaissance des outils cartographiques, notion en statistique, autonomie

Infos pratiques

Formation souhaitée : Licence 3ème année Gestion de l’eau

Période : Minimum 4 mois entre février et fin septembre 2016

Direction : Délégation du développement urbain et du cadre de vie, Direction de l’eau, service Etudes, unité rive gauche

Lieu : Immeuble le Triangle - 117 boulevard Vivier Merle - 69003 Lyon

Contact pour candidature : Sylvie Vialette - svialette(at)grandlyon.com

Date de publication : 22/01/2016

Contexte

Un diagnostic du fonctionnement de temps de pluie du bassin versant (BV) de la station de traitement des eaux usées (STEU) de la Feyssine a été réalisé en 2014/2015.
Par temps de pluie le fonctionnement de la station de traitement des eaux usées (STEU) de la Feyssine est gêné par des apports de matières en suspension.
Le réseau a tendance à s’envaser du fait des très faibles vitesses d’écoulement par temps sec (souvent inférieurs à 0,7 m/s).
Le curage des réseaux d'assainissement sur ce BV est effectué comme sur le reste du territoire de la Métropole suite à contrôle. Les indicateurs du service sont bons (plaintes, nombre de points de curage fréquents).
Des données d'exploitation sont disponibles mais pas toujours facile à interpréter : débit et qualité entrée station, données du curage (commune, rue, linéaire, tonnage dépoté en centre de traitement (mélange eau + boue).
Il est envisagé dans le cadre d'un projet de recherche (SMILE) d'installer une sonde de mesure en continu de la turbidité sur le bassin versant de la STEU de Feyssine.

Descriptif de la mission

Sur un secteur donné (BV de la STEU de la Feyssine) :

  • étudier les pratiques de gestions des envasements et les données disponibles
  • proposer une méthode qui permettrait d’approfondir le diagnostic (les problèmes rencontrés sur la Feyssine proviennent-ils d'une remobilisation des dépôts de temps sec et/ou des apports de temps de pluie, quantités, comment mesurer l'efficacité d’éventuelles actions…)
  • évaluer les pratiques d'exploitation de l’assainissement et proposer des pistes d’amélioration.

Infos pratiques

Formation souhaitée : École d'ingénieur généraliste ou sciences de l'eau (INSA…)

Période : 3 mois

Direction : Direction de l'Eau, service exploitation réseau

Lieu : 64 rue André Bollier 69007 Lyon avec déplacements possibles sur le territoire métropolitain

Contact pour candidature : Sylvie Vialette - svialette(at)grandlyon.com

Date de publication : 22/01/2016

Contexte

Déploiement indicateur Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur (GMAO)

Descriptif de la mission

Missions spécifiques :

  • Travailler au sein de l’équipe magasin en support pour mettre en place les indicateurs de fonctionnement, performance, suivi du magasin.
  • Définir les extractions de la GMAO en lien avec le service informatique industriel
  • Créer les tableaux indicateurs et bilan à communiquer aux exploitants

Missions générales :

  • Participer à l'activité du magasin dans son quotidien
  • réceptionner les colis
  • prévenir les exploitants de l’arrivée du matériel et les données sur présentation de ceux-ci aux magasins
  • assurer le suivi du stock : renseigner les entrées et sorties de matériels
  • prendre les demandes des exploitants et les transmettre à l’agent de maîtrise responsable du magasin.

Connaissances et qualités :

  • Connaissance en logistique et informatique (bureautique et si possible logiciel de GMAO)

Infos pratiques

Formation souhaitée : BTS Logistique en 1ère ou 2ème année

Période : 2 mois entre juin et septembre 2016

Direction : Direction de l’Eau, Service Usine, Unité Services et Prestations Externalisés

Lieu : 34 rue Marguerite 69100 Villeurbanne

Contact pour candidature : Sylvie Vialette - svialette(at)grandlyon.com

Date de publication : 22/01/2016

Contexte

La direction de l'eau assure le transport, l'acheminement et le traitement des eaux usées et pluviales. Le service usines gère les stations d'épuration et de relèvement des eaux usées ainsi que les trémies routières. L'unité travaux mène les études et les travaux neufs et d'amélioration des ouvrages gérés par le service usines.

Descriptif de la mission

Études et suivi de travaux sur les opérations du service, avec pour mission principale l'étude du devenir de la station de relèvement de Montanay-les-Dîmes

1. Étude sur le devenir de la station de relèvement de Montanay-les-Dîmes

Cette station située sur le bassin versant de la station d'épuration de Neuville-sur-Saône, relève les eaux usées et pluviales d'un secteur d'habitations en tête de bassin versant.

La station présente une capacité de pompage insuffisante en temps de pluie :

  • le niveau d'eau dans la bâche peut dépasser le plancher d'exploitation ;
  • le trop plein de la station déverse dans un fossé situé dans des parcelles agricoles le long d'un sentier assez emprunté : ils provoquent une pollution du fossé et les débits contribuent à son ravinement ;
  • par ailleurs, les temps de séjour dans la canalisation de refoulement sont très importants par temps sec et peuvent générer des nuisances olfactives importantes au niveau du réseau. Les réseaux gravitaires peuvent aussi être à l'origine de cette problématique.

L'ouvrage datant des années 80, la question de son remplacement par un ouvrage de plus grande capacité se pose.

Objectif de ce volet du stage :

  • Mener un diagnostic de l'existant, y compris des réseaux gravitaires.
  • Mener une étude sur les débits d'eaux usées à relever en situation actuelle et future ; pour cela, le modèle hydraulique du bassin versant doit être détaillé sur le secteur et calé. Le stagiaire travaillera pour ce point sous la responsabilité du service étude de la Métropole.
  • Analyser la problématique et proposer des aménagements à court et long termes (mise en séparatif ? création d'un bassin d'infiltration ? augmentation du volume de stockage ? mise en gravitaire d'une partie du bassin versant ? …).

Compétences à mettre en œuvre :

  • Modélisation hydraulique : analyse terrain, création et exploitation du modèle hydraulique sous CANOË
  • Étude d'opportunité / faisabilité : recueil de données, approche terrain, hypothèses, analyse financière / technique / environnementale / sociale de la meilleure solution d'aménagement à mettre en œuvre, rédaction et présentation orale

Durée estimée : 5-6 mois - 50% du temps

2. Étude de dimensionnement de la station de relèvement de Grigny Sablon

La station de relèvement des eaux usées et pluviales de Grigny Sablon est vétuste et doit être reconstruite à moyen terme.
Les études de faisabilité/d'opportunité sont terminées, les études de conception peuvent débuter pour dimensionner les ouvrages et équipements de la station de relèvement en fonction des débits entrants.
Il faut dimensionner dans un avant-projet de maitrise d'œuvre : les dégrilleurs, le dessableur-déshuileur, la bâche de pompage, les pompes, la conduite de refoulement. Cette note technique doit également intégrer des plans, un chiffrage et un planning de l'opération.

Objectifs de ce volet du stage :

  • Contribuer à réaliser la conception d'un ouvrage (cf. mission Avant Projet du décret n° 93-1268 du 29 novembre 1993 relatif aux missions de maîtrise d'œuvre confiées par des maîtres d'ouvrage publics à des prestataires de droit privé, Art. 4)
  • Travailler en équipe au sein d'un projet impliquant plusieurs services de la métropole

Compétences à mettre en œuvre :

  • capacité d'organisation
  • hydraulique
  • traitement de l'eau

Durée estimée : 5-6 mois - 30% du temps

3. Études diverses et suivi de travaux

En parallèle de l'étude sur les stations de Montanay-les-Dîmes et de Grigny Sablon, le stagiaire sera amené à travailler sur les autres installations et projets du service.
Il accompagnera les chefs de projets du service dans leurs missions et contribuera aux études et au suivi des chantiers en cours.
Il pourra ainsi découvrir le fonctionnement et la conception de plusieurs ouvrages hydrauliques.
Il découvrira les étapes (conception, réalisation, réception, essais de performances et garantie), les métiers (maitres d'ouvrage, maitres d'œuvre, bureau d'études, contrôleurs techniques, coordinateur sécurité, …) et la réglementation de la construction (loi MOP, normes,…).
Le service usines lui permettra également de découvrir un panel important de métiers (exploitation, maintenance, électriciens, automaticiens, …).

Durée estimée : 5-6 mois - 20% du temps

Infos pratiques

Formation souhaitée : Stage de fin de master (école d’ingénieur ou université) - hydraulique ou métiers de l’eau avec maîtrise de la modélisation hydraulique

Période : Durée prévisionnelle de 5-6 mois à réaliser sur 2016

Direction : Direction de l'eau - Services usines - Unité travaux

Lieu : 34 rue Marguerite 69100 Villeurbanne

Contact pour candidature : Sylvie Vialette - svialette(at)grandlyon.com

Date de publication : 05/01/2016

Contexte

Dans le cadre de la révision générale du PLU-H et des objectifs de développement fixés par le SCOT à l'horizon 2026-2030, et de la réflexion sur le financement de l’aménagement, il pourrait être réalisé un benchmarking puis un travail d'expertise croisée entre les capacités annoncées de développement des territoires de l'agglomération, et le niveau d'offre actuelle et de besoins en équipements de superstructure à venir de ces territoires, pouvant servir notamment à faire converger la planification du développement et le PLU-H avec les enjeux d'équipement des territoires, et à donner des bases analytiques de réflexion d’une nouvelle fiscalité de l’aménagement au sein de la Métropole de Lyon.

Descriptif de la mission

1. Réaliser un benchmarking sur le niveau d'équipements publics des villes, rapportés à la population :

  • dans un certain nombre d'agglomérations en France et en Europe, permettant d'en tirer des moyennes,
  • évaluer statistiquement le niveau d'équipements en bâtiments à l'usage des services et équipements publics, répondant aux différentes natures de besoins des populations relevant prioritairement de l’échelon communal et intercommunal (voire régional : lycées),
  • pour les résidents et pour les actifs,
  • la donnée de synthèse principale à rechercher est à exprimer idéalement en nombre de m² de plancher rapportés à la population (pour 10.000 habitants par exemple), sachant qu'une donnée en nombre d’unités comptabilisées selon la fonction de l’équipement peut éclairer par ailleurs l’analyse (nombre d'emplois permanents, de visiteurs ou usagers, de lits ou berceaux, d'élèves ou de classes, etc.), et que la donnée en coût d'investissement par ratio peut venir également en complément.

2. Puis la comparer au recensement et à la cartographie des principaux équipements par destinations dans l’agglomération lyonnaise.

  • recenser les sources internes et externes disponibles sur les équipements existants dans l'agglomération, par nature d'équipements, ainsi que leur surface de plancher développée approchée, ou évaluée à dire d'expert,
  • rechercher, avec l'aide d’experts internes, les ratios de coûts de construction au m² de plancher, en fonction de la complexité des équipements, ou au moins en réunir les données et composantes méthodologiques.

Infos pratiques

Formation souhaitée : BAC + 4 minimum dans les domaines de la géographie urbaine, de l'urbanisme et de la construction, de l'administration des collectivités et des services publics, voire de la sociologie urbaine.

Période : 3 à 6 mois entre février et juillet 2016

Direction : Délégation au développement urbain et au cadre de vie / Direction de la planification et des politiques d'agglomération / Service Territoires et Planification

Lieu : Hôtel de la Métropole : 20, rue du Lac 69003 Lyon

Contact pour candidature : Jacques Monnet - jmonnet(at)grandlyon.com

Date de publication : 18/12/2015

Descriptif de la mission

Aide au service presse du Cabinet du Président :

  • Réalisation de revues de presse (quotidiennes) / Communiqués de presse
  • Assister les attaché(e)s de presse lors de rdv presse divers (internes/externes)
  • Préparation de conférences de presse
  • Classement
  • Archivage

Connaissances et qualités :

  • Qualités rédactionnelles
  • Méthodologie
  • Bon relationnel
  • Disponibilité
  • Confidentialité
  • Sens de la réactivité (capacité à gérer les urgences)
  • Une bonne connaissance du milieu de la presse serait appréciée

Infos pratiques

Formation souhaitée : Bac+2 à Bac+4

Période : 6 mois à compter de janvier 2016

Direction : Cabinet du Président - Service Presse

Lieu : Hôtel de Métropole, 20 rue du Lac 69003 Lyon

Contact pour candidature : Fatiha Fellag - ffellag-chebra(at)grandlyon.com