Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche Aller au menu contextuel

Budget

Le budget de la Métropole de Lyon a été voté à l'occasion du 1er Conseil métropolitain du 26 janvier 2015.

Le vote du budget 2015 de la Métropole

Il se compose, pour ce premier exercice budgétaire :

  • des crédits issus de la Communauté urbaine de Lyon et
  • des crédits transférés du Conseil général du Rhône dans le cadre de la répartition validée par la Commission locale d'évaluation des charges et ressources transférées (CLECRT).

Instituée par la loi MAPAM du 27 janvier 2014, la CLECRT avait pour vocation de :

  • fixer les clés de répartition des charges et ressources transférées,
  • préciser la partition du patrimoine, des dettes et des engagements hors bilan du Conseil général du Rhône et
  • indiquer le montant de la Dotation de Compensation Métropolitaine (DCM) que la Métropole de Lyon versera au département du Rhône afin de préserver la viabilité financière de la collectivité et la continuité du service public.

Les résultats de ces travaux ont fait l'objet de l'adoption d'un protocole financier par les assemblées des deux collectivités dont les conclusions ont servi de base à l'élaboration du budget 2015 de la Métropole.

A quoi sert le budget ?

Le budget a deux destinations principales :

  1.  les dépenses de fonctionnement
    le budget permet de financer l'ensemble des politiques publiques et les activités de service aux habitants comme l'insertion, les actions de solidarité, les interventions en matière d'enfance et de secours d'urgence, la politique culturelle et sportive, la propreté, l'eau, la voirie, les transports en commun… et le fonctionnement de la Métropole.
  2. les dépenses d'investissement
    le budget est investi dans des secteurs majeurs comme le développement économique et l'emploi, les déplacements urbains, l'habitat et l'urbanisme, l'éducation, l'écologie urbaine, etc. qui participent à l'enrichissement du patrimoine de la Métropole.

D'où vient l'argent de la Métropole ?

La Métropole dispose de trois sources de revenus principales pour l'accomplissement des politiques publiques et son fonctionnement :

65%fiscalité
25%dotations versées par l'Etat
10%ressources de gestion diverses

L'emprunt et les subventions d'équipement reçues concourent quant à eux au financement des investissements.